Grand Nancy: Stéphane Hablot veut des places de parking sur le quartier Biancamaria

Grand Nancy- Le maire de Vandoeuvre-lès-Nancy regrette le peu de places de parking prévues dans le futur quartier Biancamaria... 
hablot1
Stéphane Hablot réclame des places de stationnement - photo www.ici c nancy fr

Mardi était inauguré le parc infiltré Jean et Henri Prouvé qui sera la colonne vertébrale du nouveau quartier Biancamaria entre le boulevard Barthou et la rue du 8e RA à Vandoeuvre-lès-Nancy. Présent en tant que maire de la commune, Stéphane Hablot (PS) a considéré ce futur quartier comme « un enjeu important à l'entrée de Vandoeuvre et de Nancy, une vitrine de l'agglomération et un symbole de l'intercommunalité. » Dans une ville habituée aux quartiers denses et aux grands ensembles, le quartier Biancamaria est selon l'édile de Vandoeuvre « une manière de rompre et de voir l'urbanisme autrement en respectant l'écologie et l'environnement au sens large et noble du terme. » Stéphane Hablot n'oublie pas pour autant les infrastructures qui vont devoir s'adapter aux 680 logements qui vont bientôt pousser dans le secteur « il faudra penser aux écoles et à différents services publics et privés comme les commerces » dans un quartier où la mixité d'habitations est une des priorités.

Toutefois un petit point dérange l'élu vandopérien « en tant que maire, beaucoup d'habitants me demandent des places de stationnement, on ne doit pas obliger les gens à prendre les transports urbains ou autres, on a le droit d'avoir deux voitures, on peut influer le mode de transport, mais on ne doit pas l'imposer. » Le maire socialiste cible les opérations en cause « Les projets Nexity et Batigère ont prévu 0,7 parking par appartement donc en dessous d'une voiture par logement, c'est intolérable, nous revendiquons au minimum une place par logement et ce n'est pas beaucoup » en pensant notamment aux visites familiales. Considérant les parkings comme « un vrai service public » Stéphane Hablot souhaite que les habitants soient écoutés et entendus. Sinon le maire vandopérien a la solution « on changera le PLU qui impose des normes... »