La Boutique SNCF de Vandœuvre-lès-Nancy sauvée de la fermeture !

GRAND NANCY. La SNCF dans son plan de réduction budgétaire avait annoncé de nombreuses fermetures de boutiques SNCF dont celle de Vandœuvre-lès-Nancy. Au terme du travail de la municipalité vandopérienne et des syndicats, le maintien a été acté mercredi. 
Les.Nations.Vandoeuvre
Le centre des Nations à Vandoeuvre-lès-Nancy - photo www.ici c nancy fr

Il y a plusieurs semaines, la décision de fermeture de la boutique SNCF des Nations prise par la direction régionale avait soulevé la colère des agents qui s'étaient mis en grève début novembre (notre article du 31/10/2013),

mais également des usagers qui avaient alors sollicité le maire de la commune afin qu’il intervienne pour le maintien de cette boutique fréquentée par de nombreux Vandopériens.

Dans un communiqué diffusé jeudi la municipalité vandopérienne, deuxième ville du département déclare que « le maire se félicite de cette décision de maintien d’un service de proximité dans le centre-ville (...) au bénéfice notamment des personnes âgées, à l’heure où les travaux de rénovation du cœur de ville ont débuté ». Le même communiqué rappelle « (qu’)un courrier avait (été) adressé par le maire qui avait sollicité une rencontre avec la direction régionale de la SNCF ». La démarche administrative s’était ensuite concrétisée sur le terrain où le maire de la commune Stéphane Hablot accompagné d’Olivier Caillard, représentant le syndic des Nations était reçu par la direction régionale de la SNCF « qui compte tenu du contexte particulier a accepté de revenir sur sa décision et a donc décidé de maintenir la boutique ouverte avec toutefois une réduction du personnel ».

L’UNSA par la voix de Marc Oury, secrétaire Régional du syndicat Unsa Cheminot que nous avons contacté jeudi s’est déclaré également « satisfait du maintien de la boutique SNCF ». Si sur le fond, le résultat est apprécié, le syndicat tacle la municipalité : « j’ai lu le communiqué de presse qui émane de la mairie de Vandœuvre-lès-Nancy qui oublie un certain nombre d’épisodes même si elle a été partie prenante » regrette le représentant d’UNSA qui tient à repréciser les rôles de chacun « c’est surtout le travail de l’intersyndicale Unsa-CFTC qui a permis de manière constructive de présenter à nouveau un dossier à la direction ». Selon lui, le succès de l’opération est dû à une mutualisation des moyens pilotée par le syndicat « nous avons actionné plusieurs leviers au sein de la SNCF, sur le champ privé avec une négociation du bailleur de la boutique appuyés par une aide politique avec le maire de Vandoeuvre puis avec ces leviers-là nous sommes retournés voir l’entreprise avec cette nouvelle proposition » a-t-il tenu à expliquer.

Une réorganisation de la boutique à venir... 

L’effectif de la boutique embauchant actuellement deux personnes devrait être en baisse en 2014 selon l’accord qui a été spécifié. Selon le syndicaliste, une réorganisation du commerce devrait voir le jour appuyée par « un vendeur fixe et un renfort ».

Si l’issue est heureuse pour la boutique de Vandœuvre-lès-Nancy, d’autres fermeront bien leurs portes comme la boutique SNCF du centre commercial Saint-Sébastien à Nancy ou encore celle de Saint-Max dès 2014. Des fermetures qui répondent aux décisions de l’entreprise de fermer les boutiques Voyage autour des grandes métropoles. Dès 2013, la SNCF avait décidé de réduire l’activité dans ces boutiques, « le canal de vente devient de plus en plus informatisé, les gens achètent de plus en plus leurs billets sur internet et se déplacent de moins en moins » a expliqué Marc Oury.