Réseau Stan: début de dialogue entre syndicats et direction

Nancy- Les syndicats et la direction de Transdev se sont mis assis autour de la table vendredi matin, une rencontre positive selon la CGT... 

tram.panneau

Après un week-end de la Saint-Nicolas marqué par un mouvement de grève sur le réseau Stan, une rencontre entre les syndicats et la direction de Transdev s'est déroulée vendredi matin. Une réunion qui a duré près de trois heures durant laquelle « un vrai dialogue s'est noué au contraire de la dernière fois » a jugé Philippe Métivier, délégué CGT,  que nous avons interrogé à l'issue de la réunion. Selon le syndicaliste, une nouvelle rencontre est prévue mardi à 14h le temps nécessaire pour la direction de réfléchir aux propositions des organisations syndicales.  Le délégué CGT Philippe Métivier a estimé que les choses avançaient dans le bon sens tout en restant mesuré sur une éventuelle sortie de crise « on ne sait pas ce qu'il va se passer durant ce week-end » notamment dans la tête du directeur Patrick Huard qui est déterminé à éviter aux grands Nancéiens de nouvelles journées de grève sur le réseau Stan en pleins préparatifs des fêtes de fin d'années. 

Les syndicats CFTC, CGT et FO demandent à la direction que les modifications apportées au nouveau réseau Stan soient mises en application au-delà du 6 janvier, date actuellement fixée, afin de prendre le temps de former 60 nouvelles recrues à la conduite et aux parcours. Des modifications votées au dernier conseil de communauté du Grand Nancy et qui satisfont le délégué CGT « ces changements nous conviennent puisqu’ils correspondent à nos préconisations depuis le début, mais nous n'avons jamais été concerté sur l'élaboration du nouveau réseau, dommage qu'ils n'aient pas plus écouté les gens qui sont sur le terrain. » Concernant les 10% d'augmentation du salaire, Philippe Métivier tiens à corriger « nous demandons une augmentation de notre salaire de dix points c'est-à-dire 4%, une augmentation qui a été accordée cette année aux agents de maîtrise, pourquoi eux et pas nous ? » fait mine de s'interroger le délégué syndical. Suite au prochain épisode fixé au mardi 17 décembre à 14h...