De l'eau de source de 22 000 ans à Nancy-Thermal!

GRAND NANCY. Plus d'un siècle après le jaillissement de la première source, le projet Nancy-Thermal semble bien parti pour renaître ...
slide coupole piscine thermale
Les vitraux des deux coupoles de la Piscine Ronde filtrent à nouveau les rayons du soleil - crédit photo ici-c-nancy.fr

En 1909, la première eau de source jaillissait à Nancy-Thermal avec des installations plutôt rudimentaires un pavillon en bois, deux piscines et quelques baignoires-douches accueillaient les badauds, en 1913 Nancy-Thermal inaugurait la rotonde en pierre décorée de mosaïques laissant apparaitre en son milieu l’eau jaillissante de la première source. À cette époque florissante, la cité ducale possède la plus grande piscine d’eau minérale au monde. Un élan qui sera stoppé pendant la Grande Guerre de 1918 avec la mort de Louis Lanternier pionnier du thermalisme nancéien .Un siècle plus tard, son rêve pourrait bien aboutir et pour cause les trois ambitions « soigner, distraire et guérir » visées par la Communauté urbaine du Grand Nancy sont remises à l’ordre du jour.

Après la réalisation d’un nouveau forage à proximité de l’ouvrage existant qui a nécessité un an de travaux, mais aussi la fermeture de la Piscine ronde, c’est une eau de source millénaire naturellement chaude jaillissant à 36 °C qui alimente à nouveau les bassins de Nancy-Thermal.Dans l’eau, après un procédé de déferrisation la température affiche finalement un confortable 33 °C, pour le plus grand bonheur des baigneurs qui découvrent depuis ce lundi une eau à un goût et une odeur incomparable ! 

La Piscine Ronde, chef-d'oeuvre de l’Art nouveau avec ses colonnades et ses mosaïques bleu vert sera bientôt centenaire en 2013 et pendant un peu plus d’un an elle a vécu un « véritable relooking » estiment Eric PENSALFINI, Vice-président de la Communauté urbaine du Grand Nancy délégué aux équipements et événements sportifs, et Marie- Catherine TALLOT, Conseillère communautaire déléguée au projet Nancy-Thermal. L’étanchéité des lanterneaux a été réalisée sur les deux coupoles de la Piscine Ronde dévoilant des vestiges historiques oubliés des baigneurs, de nouveaux vestiaires et casiers ont été crées et l’espace douche et les sanitaires rénovés. Des travaux qui marquent une des étapes du grand projet Nancy-Thermal.

Plus concrètement, il s’agit du quatrième forage exécuté en un siècle et l’ouvrage capte désormais la nappe des Grès du Trias inférieur dits Grès vosgiens, à 850 mètres de profondeur. Cette réalisation s’est achevée avec le raccordement du puits aux piscines à l’issue des avis favorables du Prefet de Département et du Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques, un investissement qui aura coûté 500 000 € à la Communauté urbaine du Grand Nancy.

Prochaine étape la demande d’autorisation afin d’exploiter la source d’eau minérale pour ses vertus thérapeutiques qui restent à présent à démontrer pour obtenir le fameux agrément. La démarche d’obtention passe par certains critères : les qualités minérales, la stabilité des paramètres physiques, la pérennité de la ressource. Pour mettre en avant les vertus thérapeutiques de l’eau minérale puisée, une étude clinique médicale sera réalisée sur 280 patients atteints d’une pathologie donnée : l’arthrose du genou ou gonarthrose entre avril 2012 et octobre 2012.

slide piscine thermale zoom

crédit photo ici-c-nancy.fr

Nancy-Thermal : un complexe forme, détente et santé à l'horizon ?

Aujourd'hui, Nancy veut sa revanche en allant au-delà d'une simple rénovation, en mars 2010 la Communauté urbaine du Grand Nancy a lancé une étude sur la constitution d'un pôle aquatique offrant des activités de détente, de bien-être, de thermalisme et thermalo-sportives avec en vue un élargissement des gammes de prestations liées à l'eau : bains bouillonnants, thermes, hammams, saunas, spas, massages ...

Avec son nouveau projet, Nancy pourrait retrouver le rayonnement thermal connu au début du siècle et de se replacer parmi les stations les plus prisées des curistes lorrains : Amnéville, Plombières et Vittel. 

Ouverture de la piscine ronde jusqu'au printemps 2012 : les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8h30 à 12h, les mercredis et samedis de 8h30 à 12h et de 14h à 18h, les dimanches de 8h30 à 12h.
A partir du printemps 2012, le site accueillera l'étude clinique et restera accessible au public chaque dimanche de 8h30 à 12h.