Vidéo et photos. Nancy : plus de 12 000 manifestants contre la réforme des retraites

SOCIAL. Une manifestation massivement suivie s'est tenue à Nancy contre la réforme des retraites et le report de l'âge légal à 64 ans. Douze mille personnes ont défilé dans les rues jusqu'à la Place Stanislas. 

Retour en images sur la manifestation contre la réforme des retraites à Nancy. 


Plus de 12 000 personnes, selon les forces de police, 15 000 selon le syndicat FO, ont défilé ce jeudi de la place de la République à la Place Stanislas. À Nancy, les manifestants répondaient à l'appel des huit principaux syndicats, CGT, CFDT, FO, CFE-CGC, CFTC, Unsa, Solidaires, FSU, visant à dire "non" à la future réforme des retraites et le report de l'âge légal à 64 ans.

Une grande journée de mobilisation qui a réuni dans la rue les salariés du public et du privé des secteurs des transports, des écoles, des hôpitaux, commerces, industries ou collectivités contre le projet de réforme des retraites. 

Parti de la place République à 14h30, le cortège s'est déplacé jusqu'à Place Stanislas sans incident majeur. 

Dans les rangs de la manifestation, les opposants à la réforme des retraites ont multiplié les punchlines sur leurs pancartes "Métro, boulot, caveau", "64 ans âge légal ou âge létal" " Borne out" contre le gouvernement. Plusieurs dizaines de pompiers professionnels de Meurthe-et-Moselle et des Vosges en tenue étaient également présents dans le cortège pour attirer l'attention sur le report de l'âge légal de départ à la retraite aujourd'hui de 57 ans à 59 ans dans leur branche professionnelle. À l'instar des syndicats de policiers, ils alertent sur la pénibilité et la dangerosité de leurs missions et revendiquent le maintien de l’âge de départ possible à 57 ans maximum. 

Une réforme qui passe mal dans d'autres professions. Annie, 49 ans, infirmière juge la réforme "irresponsable" évoquant "des conditions d'exercice déjà compliquées" de son métier et redoutant le relèvement de l'âge légal en retraite. Bernard, retraité de l'Industrie, présent dans le cortège, dénonce une réforme "brutale" et préfère évoquer la nécessité de modifier cette réforme pour prendre davantage en compte "les métiers pénibles et les carrières longues". Florence, enseignante affiche ses inquiétudes " C'est un ras-le-bol général de la profession et l'expression d'une colère face au manque de considération que nous porte le gouvernement. Beaucoup de professeurs sont épuisés en fin de carrière car enseigner demande de l'énergie alors atteindre l'âge de 64 ans..."

Contre la réforme des retraites, ils étaient nombreux à battre le pavé : 10 000 personnes ont ainsi défilé à Metz, 5 000 à Epinal et 2.000 à Bar-le-Duc. En France, 1,2 milion de personnes ont défilé aujourd'hui selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. Une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites a été programmée le mardi 31 janvier 2023. 

Manif 190123manif190123 cyfmanif190123 DizManifestation1901 1manif190123 stan