Violences faites aux femmes et aux enfants : une semaine pour sensibiliser dans le Grand Nancy

Photo d'illustration - DR Photo d'illustration - DR
En résonance avec la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, qui se tiendra le 25 novembre prochain, la métropole de la Grand Nancy se mobilise pour une semaine dédiée à la sensibilisation. Du 21 au 27 novembre, des évènements vont être proposés dans le territoire métropolitain.

Chaque année le 25 novembre, la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes est un temps fort de sensibilisation et de mobilisation. À l'occasion de cet évènement, la métropole du Grand Nancy et ses communes se mobilisent au cours de plusieurs journées sur le territoire pour proposer des manifestations, événements et diverses actions dont des illuminations symboliques d'édifices en orange, couleur de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Parmi la dizaine de rendez-vous destinés au grand public (la liste à retrouver ici), une rencontre est prévue, vendredi 25 novembre, de 16h à 21h, dans la future Maison des Femmes (au 54 rue Charles III) qui accueillera plusieurs actions. Parmi lesquelles, une action de sensibilisation à travers la réalité virtuelle grâce au déploiement de l'outil Reverto (permettant pour la personne qui endosse le casque de vivre une situation selon plusieurs scénarios et points de vue comme celui de la victime ou d'un témoin), mais aussi une exposition pour  « déconstruire les idées reçues des violences faites aux Femmes » , an passant par des ateliers participatifs réalisés par l’association étudiante Adelphe de l’ENSGSI.

En outre, les communes de Jarville-la-Malgrange, Nancy, Saint-Max, Vandœuvre-lès-Nancy et Villers-les-Nancy, se sont engagées contre les violences faites aux femmes, en développant dans le cadre de la journée internationale de Lutte contre les Violences faites aux Femmes, un programme d’actions de prévention et de sensibilisation à destination des agents et élus des collectivités.

Au niveau national, la plateforme d'écoute des victimes de violences conjugales, sexistes et sexuelles accessible via le 3919, reste le numéro national de référence pour échanger sur les violences faites aux femmes. Gratuit et anonyme, ce numéro de téléphone, qui n'est pas un numéro d'urgence comme les services de gendarmerie ou de police, est accessible 24h/24 et 7 jours sur 7.