Grand Nancy : Citron, menthe, mandarine ou framboise, un trolleybus nommé désir

Le trolley fabriqué par la société Hess a été présenté à la presse dans ses quatre couleurs ici en bleu menthe / photo ici-c-nancy.fr Le trolley fabriqué par la société Hess a été présenté à la presse dans ses quatre couleurs ici en bleu menthe / photo ici-c-nancy.fr
TRANSPORT. Le futur Trolleybus 100% électrique conçu par l'entreprise suisse HESS rejoindra à l'horizon 2024 la flotte du Réseau Stan. En attendant de remplacer l'actuel tramway de Nancy, l'heure est donc à affiner les choix du nouveau matériel roulant et notamment de son désign extérieur pour lequel la métropole du Grand Nancy mise sur l'intérêt des Grands Nancéiens. 

Après deux décennies de bons et moins bons services, le tramway sur pneus de Bombardier tirera dans quelques mois sa révérence. Inauguré le 8 décembre 2000 par Bernadette Chirac, le TVR acronyme de transport sur voie réservée, cessera définitivement de circuler dans la métropole du Grand Nancy au mois de mars 2023. Un clap de fin pour permettre l'arrivée du nouveau trolleybus en septembre de l'année 2024. Lors d'un point d'étape, ce jeudi 13 octobre 2022 au siège de la Métropole du Grand Nancy, Patrick Hatzig, vice-président délégué aux Mobilités est revenu sur ce changement de matériel roulant considérant que "les étapes avancent à un bon rythme".  

Les Nancéiens invités à statuer sur l'un des coloris 

Comme évoqué lors des précédentes conférences de presse consacrées au transport, le trolleybus, articulé de Hess long de 24 mètres, se caractérisera par sa sécurité à l'égard des passagers et chauffeurs, son confort et son design original pour créer une identité forte autour de ce moyen de transport. A ce titre, la métropole a souhaité faire le choix d'une esthétique colorée et dynamique "en opposition au TVR actuel gris et terne". Le calibrage de la carrosserie a ainsi fait l'objet d'un travail avec une agence spécialisée qui a fait plusieurs propositions en cohérence avec le Réseau Stan, souligne Patrick Hatzig, vice-président délégué aux Mobilités.

Quatre propositions de design ont été proposées selon différentes couleurs : le vert citron, bleu menthe, orange mandarine et rose framboise. Chaque proposition sera soumise à la consultation des Nancéiens et Grands Nancéiens invités à s'approprier le sujet. Les votes pourront être recueillis en ligne sur la plateforme et en agence, dès le 24 octobre et pendant trois semaines sur https://jeparticipe.metropolegrandnancy.fr/. La métropole rendra sa copie en décembre 2022. 

Le design intérieur du trolleybus a, quant à lui, déjà été acté, les choix définitifs ont été remis début octobre pour lancer la fabrication avec des critères de "confort, sécurité, durabilité et d'accessibilité", fait savoir Patrick Hatzig. Selon les projections, le trolleybus proposera des assises confortables de dernières générations en velours d'une teinte de gris bleuté. Un choix des couleurs "subtil, équilibré, moderne et... le moins salissant possible !". Autre élément caractéristique, la place de la lumière avec davantage de vitres et de soufflets translucides dans ses articulations. Enfin, il sera équipé de deux emplacements PMR accompagnés de délimitations, barres de sécurité et d'un système d'accrochage. Quant aux poussettes, elles se verront, elles aussi, attribuer un emplacement spécifique et délimité. Enfin, des assises relevables ont été prévues pour permettre aux usagers de les rabattre afin de déposer des objets volumineux pendant les heures creuses. "A l'issue, on aura un matériel high tech, confortable, gai et joyeux" résume l'élu en charge des mobilités. 

ColorisBleu menthe, rose framboise, orange mandarine ou vert citron... Quelle couleur pour le futur Trolleybus ? 

Deux lignes envisagées pour remplacer la ligne Tempo 1 pendant les travaux

Côté calendrier toujours, la disparition du tram sur pneus au printemps 2023, devrait s'accompagner de la mise en place de deux lignes d'autobus pour substituer la ligne T1. Un réseau de remplacement qui "va bousculer les habitudes" et induira "des changements d'usage" affirment déjà les élus et les responsables de Keolis. A ce stade, les travaux et marchés publics sont en cours de finalisation. Le réseau de remplacement qui pourra intégrer des segments vélos ou pédestres voire inviter les usagers à prendre une autre ligne, sera présenté à la fin de l'année 2022.

"Un déploiement d'agents sur le terrain pour communiquer" est prévu, "des explications seront données" assure Xavier Lemarié, directeur général de Keolis Grand Nancy .Si les dates précises des travaux n'ont pas été encore établies, les chantiers devraient s'étaler, en deux phases, de façon séquencée jusqu'à juin 2024. Les travaux ont été pensés et conjugués avec les aménagements de la piétonnisation, l'enjeu étant de minimiser l'impact de ce chantier et permettre à tous de vivre la ville, indiquent les services de la métropole.