Vidéo : un nouveau segment cyclable et des aménagements pour la rue Jeanne d'Arc

Mobilités. Très attendu des cyclistes, le nouveau segment cyclable situé rue Jeanne d'Arc à Nancy, a été inauguré ce jeudi 15 septembre 2022. 

lentille camera ICNEN IMAGES : le nouveau segment cyclable rue Jeanne d'Arc (Gabriel Mouilleron - Général Leclerc) inauguré


Le vélo gagne du terrain à Nancy ! Ce jeudi 15 septembre 2022, les services de la Métropole du Grand Nancy et la Ville de Nancy ont inauguré le nouvel aménagement de la voirie et des espaces publics situés rue Jeanne d'Arc. Une portion de près d'un kilomètre entre les intersections avec la rue Gabriel Mouilleron et l’avenue du Général Leclerc qui faisait l'objet d'un vaste chantier pour un montant global des travaux de 2,5 M€ HT. Le projet s'inscrit dans la continuité de la précédente mandature municipale, mais aussi dans le Plan métropolitain de mobilités (P2M) avec l'objectif d'un meilleur partage de l'espace public à l'ensemble des mobilités. Sans oublier, la volonté de mettre en oeuvre un projet destiné au quartier.

"Certes, il s'agit d'un axe structurant, un itinéraire de passage, mais c'est aussi et avant tout une rue qui dessert, des habitations, plusieurs quartiers et qui doit donc être traitée comme une rue à vivre et pas comme une autoroute urbaine. Cette transformation de la rue Jeanne-d'Arc doit permettre une réappropriation de l'espace public", a souligné lors de son discours inaugural Mathieu Klein, Président de la Métropole du Grand Nancy et Maire de Nancy.  

La rue accueille désormais deux files de circulation, ainsi qu'une piste cyclable bidirectionnelle protégée du trafic routier grâce à sa couleur jaune et l'implantation d'une bande pavée. Le projet a été associé à une végétalisation de l'espace pour embellir la rue et à un concept particulier avec la désimperméabilisation du sol qui permettra l'infiltration dans les sols de la totalité des eaux de pluie.

L'objectif pour les élus de la métropole du Grand Nancy reste désormais à accentuer la place du vélo en ville. Pour concrétiser cette volonté, 68 millions d'euros vont être engagés d'ici la fin du mandat en vue de proposer plus de 65 kilomètres cyclables sécurisés sur le territoire, a indiqué Mathieu Klein.