Vidéo. Nancy : une "mini-forêt" prend racine dans le quartier Rives de Meurthe

Des arbres et des arbustes... Depuis quelques jours des centaines de plants forestiers ont été mis en terre à proximité du complexe Kinépolis dans le quartier Rives de Meurthe. Une mini-forêt de 470 m² en devenir qui s'inscrit dans un projet porté par le budget participatif. 

En Vidéo : Écoutez Bora Yilmaz, Adjoint au Maire délégué aux services des habitants et à la vie des quartiers, Yannick Andres, chargé du patrimoine arboré à la direction nature et écologie de la Ville de Nancy et Isabelle Lucas, Adjointe déléguée à l'urbanisme écologique, au logement, à l'autonomie énergétique et alimentaire et au plan climat.

Vendredi 28 janvier, les premiers plants forestiers d'arbres et arbustes ont été mis en terre dans deux espaces clôturés près du cinéma Kinepolis. Pour concevoir cette future étendue verte "quatre plants ont été utilisés au mètre carré d'une quinzaine d'essences différentes", indique Yannick Andres, chargé du patrimoine arboré à la direction nature et écologie de la Ville. Sur cette première forêt située près du Kinépolis  ce sont des arbres à fruits qui ont été implantés dont des pommiers, des cerisiers et du sorbier sauvage, mais également des arbustes à fleurs et à fruits pour attirer la biodiversité, la faune comme les petits rongeurs. Une gamme d'arbre qui était en adéquation avec le sol particulièrement jeuneentourant ces abords de Kinépolis. 

Cette mini-forêt s'inspire de la méthode du japonais Akira Miyawaki, un botaniste expert en écologie qui a pour objectif de favoriser la biodiversité. Cette méthode de reforestation permet en quelques années de se rapprocher d’une végétation naturelle potentielle. Elle respecte ainsi, trois principes majeurs : la plantation d’espèces locales, un sol qui a été préparé voire étudié et des plantations denses. 

Un projet pour remettre la nature au cœur de la ville s'inscrivant dans le cadre du Budget participatif de la Ville de Nancy. En effet, la municipalité a souhaité que chaque année, lors du vote du budget, jusqu'à 10% du budget d’investissement serait réservé pour financer des projets d’intérêt général proposés et décidés par les habitants de Nancy. 

Avec 743 votes, la création de mini-forêts urbaines était l’action du Budget Participatif 2021 qui avait recueilli le plus de voix lors de cette première édition. 

Toujours à Nancy, deux autres mini-forêts doivent être implantées sur le quartier des Rives de Meurthe pour améliorer la biodiversité, au niveau du Port-aux-planches (327 m²) et de La Prairie (462 m²), ce qui portera à 1 259 m² l'ensemble des plantations d'arbres forestiers dans ce quartier. Ce sont d'autres mélanges d'essences qui seront privilégiées avec des saules et des peupliers.