Journée des violences faites aux femmes : la Ville de Nancy et la Métropole du Grand Nancy s'engagent

Jeudi 25 novembre marquera la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Pour diffuser au plus grand nombre, la ville de Nancy et la Métropole du Grand Nancy la Métropole et la Ville de Nancy organisent une semaine de sensibilisation et de prévention des violences sexuelles et sexistes du lundi 22 au vendredi 26 novembre 2021. 

Les chiffres sont terribles. En France, chaque année, 93 000 viols sont commis. Les féminicides par des conjoints ou des ex-conjoints ont provoqué, en 2020, 90 morts en France, et 101 féminicides ont été enregistrés sur le territoire français depuis le 1er janvier 2021. Les femmes sont les principales victimes de violences physiques, psychologiques ou symboliques. Selon le Haut Conseil à l’égalité professionnelle, 80 % des salariées considèrent qu’elles sont régulièrement confrontées à des attitudes ou à des décisions sexistes, avec des répercussions sur la confiance en soi, la performance et le bien-être au travail. Elles représentent 80 % des victimes des violences sexuelles et dans près d’un cas sur deux, la victime a subi un viol ou une tentative de viol. 

Dans le cadre de leur démarche d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, la Métropole et la Ville de Nancy organisent une semaine de sensibilisation et de prévention des violences sexuelles et sexistes du lundi 22 au vendredi 26 novembre 2021 avec plusieurs initiatives. 

Un ruban blanc

Tous les agents, des deux collectivités ont été invités lors de la journée jeudi 25 novembre à porter le Ruban blanc pour afficher leur opposition à toute forme de violence faite aux femmes. Le ruban blanc est le symbole international de la lutte contre les violences faites aux femmes. L’association locale ARELIA, partenaire de la Ville de Nancy, a été retenue pour confectionner ces rubans, à travers la mise en œuvre d’un chantier d’insertion pour les femmes rencontrant des difficultés sociales et d’accès à l’emploi. Ces rubans sont réalisés à partir de dons de tissu recyclé.

Place Stanislas orangée

Jeudi 25 novembre 2021 à 18h30, la place Stanislas sera illuminée dans une couleur orangée pour sensibiliser le public aux violences sexistes en réponse aux préconisations de l’ONU pour sa campagne internationale Orange Day. La Ville de Nancy accueillera aux côtés des associations, les 38 élus sociaux des communes du Grand Nancy pour partager ce moment symbolique,en présence de Lauranne Witt, Conseillère municipale de Nancy, déléguée à l’égalité femme-homme et à la lutte contre les violences faites aux femmes et de Muriel Colombo, 3e vice-présidente déléguée aux Solidarités et à la Santé.

Des sacs à pain pour diffuser le message

Lauranne Witt, Conseillère municipale de Nancy, déléguée à l’égalité femme-homme et à la lutte contre les violences faites aux femmes a souhaité lancer une opération d’achat de sacs à pain en papier imprimés pour sensibiliser aux services d’écoute dont le 3919 et soutenir les femmes victimes de violences. En lien avec Muriel Colombo, vice-présidente déléguée aux Solidarités et à la Santé, cette opération, financée par la Métropole, a été relayée dans les 20 communes du Grand Nancy. Au total, 200 000 sacs à pain seront distribués autour du 25 novembre dans la centaine de boulangeries de la Métropole avec les numéros de téléphone d’écoute et d’urgence et la reproduction d’un outil de sensibilisation « le Violentomètre », conçu par l’association féministe « En avant toutes », la Ville de Saint Denis et la Ville de Paris.

Une campagne en interne pour la prévention des violences sexuelles et sexistes

"Les violences faites aux femmes ne sont pas des actes isolés commis dans la solitude d’un cadre familial : c’est un phénomène de société et à ce titre, c’est toute la société qui doit se sentir concernée, qui doit se mobiliser", une campagne en interne a donc été menée pour la prévention des violences sexuelles et sexistes au sein de la Ville de Nancy et la Métropole du Grand Nancy.