Les Maisons de la Justice et du Droit du Grand Nancy ont rouvert leurs portes

Fermées depuis le confinement, les trois Maisons de la Justice et du Droit du Grand Nancy ont rouvert leurs portes lundi 22 juin, à leurs horaires habituels.

Les trois Maisons de la Justice et du Droit du Grand Nancy ont rouvert leurs portes lundi 22 juin dans des conditions d'accueil respectant les règles de la distanciation physique (installation de plexiglas, bandes au sol...), informent les services de la métropole du Grand Nancy. 

Créées entre 2000 et 2001, trois Maisons de la Justice et du Droit (MJD) sont réparties sur le territoire du Grand Nancy. Situées au Tilleul Argenté sur le Plateau de Haye à Nancy, près du poste de police à Tomblaine et à proximité de l'hôtel de ville à Vandœuvre-lès-Nancy, elles accueillent chacune environ 2 400 visiteurs chaque année. Fruit d'une convention entre l'État, le ministère de la Justice, les communes et la Métropole, les MJD ont pour objectif principal l'accès aux droits pour tous.

En plus des greffiers qui sont présents à temps plein dans chaque MJD, différentes permanences sont proposées : le défenseur des droits (litiges avec les administrations, discriminations, droits de l'enfant), le conciliateur de justice (litiges civils), l'association Grand Nancy aide aux victimes (accidents de la circulation, agressions, violences conjugales...). Sans oublier les consultations gratuites d'avocats le samedi matin. Les délégués du procureur, sur instruction du procureur de la République, convoquent également les auteurs d'infractions pénales au sein des MJD.


Plus d'infos sur www.cdad-meurtheetmoselle.justice.fr