Disparition de Shimon Peres : "un homme de courage et sagesse qui aura marqué l’histoire d’une empreinte indélébile" André Rossinot

NANCY. L'ancien président et premier ministre israélien prix Nobel de la Paix en 1994 est décédé mercredi 28 septembre 2016 à l'âge de 93 ans. André Rossinot, président du Grand Nancy lui rend hommage...

grandnancy600

L'ancien président et premier ministre israélien Shimon Peres, prix Nobel de la paix en 1994, est mort aujourd'hui à l'âge de 93 ans à Tel Aviv, où il avait été hospitalisé deux semaines plus tôt à la suite d'un AVC.

Dans un communiqué de presse, André Rossinot, président de la métropole du Grand Nancy rend hommage à l'homme politique : "Avec la disparition de Shimon Peres, le monde perd un grand homme d’État et un artisan infatigable de la paix au Proche-Orient. Je conserve un profond souvenir de la personnalité de Shimon Peres, pour l’avoir rencontré à plusieurs reprises à l’occasion de mes déplacements en Israël ou lors de ses visites officielles en France, en sa qualité de leader du Parti Travailliste ou de Premier Ministre. Grand ami de la France, il avait une connaissance très fine de notre vie politique.

Dernier des pères fondateurs d’Israël, il était un homme de courage et sagesse qui aura marqué l’histoire d’une empreinte indélébile. Profondément humaniste et visionnaire, il avait été l’initiateur des accords d’Oslo (1993 et 1995) entre Israël et l’Organisation de la libération de la Palestine. Je retiens avec émotion le Prix Nobel de la Paix qu’il avait reçu en 1994 conjointement avec Yitzhak Rabbin et Yasser Arafat.

Shimon Peres était très attaché au dialogue entre les peuples et entre les civilisations. Mes pensées amicales vont à la communauté juive de Nancy et aux habitants de Kyriat Shmona, ville de Nord de la Galilée avec laquelle j’avais initié un jumelage dès 1984 avec la Ville de Nancy."