Laxou : une pétition pour empêcher la fermeture du "Match" au centre commercial la Cascade

COMMERCE. Contre la fermeture définitive programmée en décembre 2016 de l'hypermarché Match situé à Laxou Champs le Boeuf, deux clientes ont initié une pétition qui a recueilli pas moins de 1800 signatures. 
CascadeHyper
Catherine Pizelle, une fidèle cliente de l'hypermarché Match se bat pour empêcher la fermeture - crédit photo ici c nancy fr

« Nous ne sommes pas actionnaires de Match, mais des clientes qui tenons à la proximité de notre magasin » souffle Catherine Pizelle, devant les caisses de l’hypermarché. Comme l’ensemble de la masse salariale, elle a appris, elle aussi, il y a quelques jours la fermeture définitive programmée de son hypermarché, « un coup de massue » pour cette cliente habituée depuis 16 ans à son centre commercial La Cascade situé à Champs le Bœuf. Devenue porte-voix de la clientèle mécontente, elle a décidé dimanche dernier de mettre en place une pétition. En moins d’une semaine, celle-ci comptait ce jeudi déjà 1800 signatures ! Les clients sont originaires du quartier, des travailleurs de la zone Saint Jacques, mais également de Nancy, Maxéville, Laxou, Tomblaine ou encore Saint-Max, détaille-t-elle. C’est un petit supermarché familial tout le monde se connait. « J’ai vu des personnes avoir les larmes aux yeux parce qu’on leur annonçait la fermeture de leur magasin, c’est vraiment pour elles un crève-cœur ». « On tient à la proximité de notre magasin, on pense aux gens qui habitent le quartier, parmi lesquelles beaucoup de personnes âgées, de personnes à mobilité réduite, de personnes sans moyens de locomotion. Ce supermarché date de 1972, c’est une institution sur le quartier » affirme-t-elle. 

Le soutien des maires de Laxou et de Maxéville

À la tristesse des clients s’ajoute la disparition de l’entrain des employés, la fermeture du magasin entrainerait avec elle 25 licenciements. Explication avancée par la direction régionale des chiffres en perte de vitesse et la concurrence des autres hypers. Là encore, Catherine Pizelle estime que les efforts et la réussite du nouveau directeur arrivé il y a six mois pour remonter le magasin n’ont pas été pris en compte : « Vito Radduso a fait beaucoup de choses : il a ouvert le dimanche matin, proposé une ouverture plus tardive, réalisé de nombreuses animations, embauché des jeunes du quartier, il est sur le terrain » conclut-elle.

Alors que les travaux de réhabilitation du centre commercial Cascade devraient commencer le mois prochain, la gronde s’organise pour empêcher ou du moins reconsidérer cette fermeture pourtant annoncée comme définitive. Jeudi à 17 heures, une trentaine de personnes se sont rassemblées aux côtés de Laurent Garcia, maire de Laxou et de Christophe Choserot, maire de Maxéville pour présenter à la direction la pétition rassemblant 1800 signatures. La direction des magasins Match (du groupe Cora) a pour l’instant accepté « une table ronde » pour aborder le sujet avec les deux maires. « En tout cas, on ne lâchera pas l’affaire », martèle Catherine Pizelle avec aplomb.