Le Grand Nancy devient la 15e métropole française !

NANCY. Le Grand Nancy rejoint à compter d'aujourd'hui le giron des 15 métropoles françaises. À cette occasion, Jean Michel Baylet, ministre de l'Aménagement du Territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales était à Nancy pour remettre le décret du statut de métropole en mains propres au Président du Grand Nancy, André Rossinot. Un décret qui prendra effet cet été, le 1er juillet 2016. 
metropole220416
photo ici c nancy fr

Historique, fondamental, clé, autant de qualificatifs pour évoquer une date importante celle de la création d’une quinzième métropole française dont le Grand Nancy a obtenu le décret publié ce vendredi 22 avril 2016 au Journal Officiel. Jean-Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales était à Nancy pour annoncer médiatiquement la bonne nouvelle et remettre symboliquement les précieux feuillets à André Rossinot, président de la communauté urbaine du Grand Nancy. Après une démarche métropolitaine en matière d’intercommunalité de plus d’un demi-siècle, le Grand Nancy accède donc officiellement au dernier échelon correspondant au statut de métropole, avec une prise d’effet au 1er juillet 2016. Avec 266 000 habitants, le Grand Nancy au cœur d’un bassin de vie de 580 000 habitants répartis dans 20 intercommunalités et 476 communes est le premier territoire intercommunal en terme d’activité économique avec 12 300 établissements et près de 138 000 emplois répondait à tous les critères de la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (MAPTAM) adoptée le 27 janvier 2014. 

Une métropole qui se veut ambitieuse au cœur de l’Europe

La métropole va permettre à « Nancy de grandir » a déclaré Laurent Hénart, maire de Nancy précisant que « c’était important pour Nancy qui a toujours été en avance sur le plan de l’intercommunalité de poursuivre la construction d’une solidarité ». Sur le plan économique, « nous allons devoir participer au développement pour que le territoire du Grand Nancy soit un pôle de croissance pour ses habitants. Le passage en métropole et le projet de pôle métropolitain vont permettre d’engager une grande dynamique » a précisé l’édile évoquant avec le statut de métropole « un levier de croissance pas seulement pour le Grand Nancy, mais pour tout le Grand Est qui a besoin d’une métropole à côté de Strasbourg et aussi pour la France qui a besoin de cette région qui est au cœur de l’Europe ». Les projets seront aussi d’accentuer les compétences de la métropole sur le logement, sur l’insertion des jeunes, l’éducation artistique, la rénovation urbaine, le numérique...

André Rossinot, président de la communauté urbaine du Grand Nancy a qualifié ce nouveau statut de métropole comme « un acte philosophique, politique, fondamental parce que c’est du rassemblement, des talents qui viennent de toutes les forces vives de notre région ». « Nous devons gérer une alliance des territoires, des territoires qui ne sont pas en confrontation, aujourd’hui c’est le respect c’est l’exacte capacité à pouvoir apporter, co-construire ensemble » a déclaré André Rossinot qui a prévenu que « la métropole ne sera pas repliée sur elle même » et a affirmé la nécessité de « bâtir des projets ». « Avec ce statut, le Grand Nancy aura plus de poids sur la scène française et européenne », s’est réjoui Jean-Michel Baylet.