L'ExpoFrance 2025 se dévoile à Nancy candidate au projet

Nancy- La cité ducale accueille du 21 au 24 avril la tournée de présentation de la candidature française à l'organisation de l'exposition universelle de 2025...

expoFrance

Le défi est grand pour la France qui s'est portée candidate à l'organisation de deux événements majeurs que sont les Jeux Olympiques 2024 et l'Exposition Universelle 2025. Des candidatures compliquées et soumises à forte concurrence qui auront besoin du soutien des Français pour être couronnées de succès. C'est dans cette optique qu'une tournée de la présentation de la candidature française à l'organisation de l'exposition universelle 2025 fait actuellement le tour de France à travers 16 villes dont Nancy qui accueille du 21 au 24 avril cette manifestation qui a été présentée jeudi par Jean-Christophe Fromantin président d'ExpoFrance 2025 accompagné de Laurent Hénart, maire de Nancy et André Rossinot, président du Grand Nancy.

Une tournée dont l'objectif selon Jean-Christophe Fromantin est « de présenter le projet aux Français en espérant soulever leur enthousiasme et leur adhésion. » Une exposition qui est présente jusqu'au dimanche 24 avril place de la Carrière à Nancy sous une sphère de 12 mètres de haut. À l'intérieur, les visiteurs visiteront trois espaces (les stéréoscopes, la projection immersive et l'espace connecté de soutien à la candidature française) qui présenteront les grandes lignes du projet. À la nuit tombée, un film de dix minutes sera projeté en continu sur la sphère et présentera l'imaginaire du projet ExpoFrance 2025. 

Le projet français se veut « audacieux » selon son président puisque pour la première fois il présente la candidature d'un pays et non d'une ville « le projet doit être déployé en France sinon il n'existe pas. » Si le village global sera installé dans le Grand Paris, des « forums thématiques » seront organisés dans une douzaine de métropoles françaises ainsi qu'une série de « détours » dans l'ensemble des régions de l'hexagone. Autre particularité du projet bleu-blanc-rouge, exit les pavillons représentatifs de la nation exposante « nous ne voulons pas d'une démonstration de force, d'une compétition du plus gros pavillon entre les pays, cela n'a plus de sens aujourd'hui, nous sommes dans une période de partage des connaissances » explique Jean-Christophe Fromantin,par ailleurs député maire de Neuilly-sur-Seine.   

Une exposition Universelle 2025 à laquelle la future métropole du Grand Nancy, qui va naître officiellement aujourd'hui, s'est portée candidate pour l'organisation d'un forum thématique « une candidature votée à l'unanimité par les élus de la ville de Nancy et du Grand Nancy » rappelle André Rossinot. Selon Laurent Hénart, sa ville « a quelque chose à apporter à ExpoFrance 2025 avec ses laboratoires, ses universités, son génie. » La maire de Nancy qui a par ailleurs salué le travail du député maire socialiste de Tomblaine Hervé Féron dans cette candidature du Grand Nancy, l'occasion de démontrer que cette dernière fait l'objet d'un réel consensus entre les élus du territoire.  Selon Laurent Hénart, l'expoFrance 2025 dont l'innovation sera au coeur du projet « est un moyen de perpétrer l'esprit des Lumières auquel la ville est attachée. »

Exposition visible place de la Carrière à Nancy vendredi et samedi de 10 h à 22 h, dimanche de 10 h à 18 h. Entrée gratuite.