février 20, 2019

Vos droits : chute dans un salon de coiffure, quelle responsabilité ?

photo d'illustration photo d'illustration
Vos Droits. Chaque semaine, Maître Déborah Carmagnani avocate au barreau de Nancy répond aux questions des lecteurs de ici-c-nancy.fr.

Nouvelle cliente chez un coiffeur de Nancy, j ai fait une chute dans le salon en sortant du séchoir alors que tout le salon est sur le même niveau. À côté du séchoir il y avait deux marches qui mènent aux toilettes avec deux meubles et des produits dessus, je suis tombée ne m’y attendant pas du tout, prenant au passage le coté droit sur l'arête du meuble et me suis retrouvée à genoux.

J ai 72 ans, et bien évidemment cela a été un choc. Je pensais me remettre assez vite, malheureusement ce n'est pas le cas et les douleurs du coté droit m’irradie jusque dans le dos et le bassin. Des radios ont été faites, pas de cassure, et les fêlures ne sont pas détectables.

Voilà quatorze jours que je ne dors pas, que j'ai du mal à me remuer. Je pensais avoir juste un coup de fil pour me demander de mes nouvelles de la part de ce patron : RIEN. J'ai laissé un message sur Facebook en Messagerie privée, il l’a effacé.

Pouvez-vous me dire ce que je peux faire ? Mon assurance peut-elle intervenir directement avec le coiffeur ?

Jeannine J.


maitrecarmagnaniLa réponse de Déborah Carmagnani, avocate au barreau de Nancy.  

Au vu de vos déclarations, il est évident que la responsabilité de la gérante du salon de coiffure peut être engagée. La difficulté à laquelle vous pourriez être confrontée à ce jour est de faire la preuve que vous avez bien chuté dans le salon de coiffure.

Peut-être y avait-il des personnes que vous connaissez sur les lieux lors des faits au cas où les faits seraient contestés? Étiez-vous accompagnée?

Je vous invite, dans un 1er temps, à vous rapprocher du salon de coiffure en leur envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception, en leur rappelant les faits et leur indiquant que vous souhaitez être indemnisé de votre préjudice.

Par ailleurs, je vous conseille également de faire part des faits à vos assurances responsabilité civile et protection juridique. Cette seconde assurance pourra prendre en charge les éventuels frais d'expertises et d'avocat. Mais dans tous les cas, vous restez libre de choisir l'avocat de votre choix et ses frais seront pris en charge par l'assurance.

Il est important que vous soyez assisté d'un avocat non seulement pour vous faire conseiller sur la procédure, mais également pour vérifier que les sommes qui pourraient vous être proposées correspondent à ce qui se pratique habituellement.

Une proposition d'indemnisation pourra vous être faite par le gérant ou son assurance. A défaut, il faudra assigner le gérant par devant la juridiction nancéienne compétente.


Une question juridique ? Faites nous parvenir un courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV