Log in

Vos droits : brûlure lors d'une épilation chez l'esthéticienne que faire ?

  • Écrit par ici c nancy
  • Publié dans Juridique
Vos Droits. Chaque semaine, Maître Déborah Carmagnani avocate au barreau de Nancy répond aux questions des lecteurs de ici-c-nancy.fr.

QuestionJuridique

Chaque semaine, retrouvez la réponse complète de Maître Carmagnani, avocate au barreau de Nancy à une question juridique - photo d'illustration 

Bonjour il y a quelques semaines, je me suis rendue chez l’esthéticienne pour faire une simple épilation à la cire des sourcils. À la fin de la séance, je ressentais d'intenses brûlures, j’ai pensé qu’il s’agissait d’abord d’une douleur passagère. La responsable demande à l’esthéticienne qui avait fait les soins quelle cire elle avait utilisé pour l’épilation. La jeune femme lui a répondu et sa responsable a dit d’un air choqué que ce n’était pas cette cire qu’il fallait utiliser. Elle s’est trompée. La responsable m’a dit de la recontacter en cas de problème. J’y suis retournée, l’esthéticienne m’a remboursé la prestation et donner une crème apaisante à utiliser 2 fois par jour en disant que ça ne laisserait aucune trace. Malheureusement j’ai encore des traces. Que puis-je faire ? Déposer plainte, appeler le siège ?

Mariamba

maitrecarmagnaniLa réponse de Déborah Carmagnani, avocate au barreau de Nancy. 

Tout préjudice doit être réparé par l’auteur de l’acte qui vous a causé préjudice. C’est l’un des principes fondamentaux de notre droit civil français.

Lors de votre séance d’épilation, vous avez subi un préjudice anormal. Vous avez donc le droit d’en demander réparation. À ce titre, il vous faudra saisir le Tribunal d’Instance compétent. La présence de l’avocat n’est pas obligatoire, mais elle pourrait vous être très utile tant pour les démarches à accomplir que pour l’évaluation du préjudice.

Une fois le Tribunal saisi, il vous faudra solliciter une expertise afin d’évaluer votre préjudice. Vous pouvez, si vous le souhaiter prendre, vous-même, avant toute saisie du tribunal, l’initiative de faire évaluer votre préjudice par un expert. Dans certains cas, ces frais peuvent être pris en charge par votre assurance, tout comme vos frais d’avocat. Si vous bénéficiez de l’aide juridictionnelle, les honoraires d’avocat seront pris en charge et vous serez dispensée de verser une provision pour la réalisation de l’expertise.

Une question juridique ? Faites nous parvenir un courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.