août 18, 2019

Vers un séjour plus court à la maternité?

bebe-maternite-vignette-210x150Deux jours passés à la maternité au lieu de quatre jours, c'est le dispositif baptisé projet d'aide au retour à domicile (Prado) qui devrait être généralisé dans l'ensemble des maternités de l'hexagone courant 2012...

 

Déjà expérimenté dans plusieurs départements, le dispositif, encouragé par l'assurance maladie, sera étendu en 2012, sous l'oeil vigilant des sages-femmes, soucieuses de la santé et du confort des jeunes mamans. A leur retour à la maison les jeunes mamans pourront bénéficier d'un suivi médical assuré par une sage-femme libérale (une à deux visites en général).

Le dispositif proposé, sur la base du volontariat, aux mamans de plus de 18 ans, est destiné aux mamans ayant accouché sans complications, sont donc exclues celles qui ont subi une césarienne et celles dont l'accouchement a été difficile. La décision de départ restera prise en concertation avec l'équipe médicale.

Pour la Cnam, il s'agit de mieux accompagner le retour à la maison de la maman et de son enfant. Une femme sur cinq déplore en effet les manques en matière d'information pour préparer la sortie de la maternité.

Un séjour écourté qui fait grincer les dents des professionnels de santé...

Le dispositif  devrait permettre de réduire progressivement la durée du séjour à la maternité, actuellement estimé à 4,3 jours en France, contre 3,1 dans les pays de l'OCDE et de réaliser des économies pour l’Assurance Maladie en réduisant les coûts d'hospitalisation. Du côté des mamans sur les 4 000 bénéficiaires qui ont adhéré au dispositif, 87% d'entre elles se déclarent : " tout à fait satisfaites de cette solution."

bebe-570-pixels

Mais, cette méthode est loin de faire l'unanimité, les syndicats des sages-femmes porte leur inquiétude sur le nombre de sages-femmes aujourd'hui au nombre de 30.000 qui pourrait ne pas être suffisant. La Fédération des médecins de France, quant à elle dénonce une sortie précoce : "A J+2, les femmes et les enfants sont fragiles. Et on les éjecte des maternités".

Photo DR

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le lundi, 02 janvier 2012 18:11

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV