octobre 17, 2019

Après les attentats, Anonymous lance des cyberattaques de sites djihadistes

NUMÉRIQUE. Après les attaques terroristes perpétrées en France, le groupe de hackers bien connu sous le nom d'Anonymous a menacé les entreprises ou organisations responsables de ces évènements tragiques et a annoncé « une réaction massive ». Ce week-end, Anonymous a annoncé le piratage de plusieurs sites de propagande du Djihad.
Anonymous
capture d'écran You Tube

Lancée après la tuerie à Charlie Hebdo, l'opération intitulée « #OpCharlieHebdo » de Anonymous vise depuis quelques jours les entreprises ou organisations en lien avec ces évènements. « Nous nous sommes toujours battus pour la liberté d’expression, nous ne renoncerons pas, attaquer la liberté d’expression, c’est attaquer Anonymous, nous ne le permettons pas, toutes ces entreprises et organisations en lien avec ces attaques terroristes, doivent attendre une réaction massive d’anonymous. Nous vous traquerons, nous vous trouverons et nous ne lâcherons rien » prévient Anonymous France dans une vidéo publiée le 10 janvier et visionnée ce lundi plus 270 000 fois sur YouTube.

Piratage de comptes et cyberattaques de sites de propagande

Dès vendredi, Anonymous divulguait sur le site PasteBin une liste de noms de comptes Twitter et Facebook liés au djihadisme, des actions qui se sont poursuivies ce week-end.  Ainsi, ce samedi, Anonymous a revendiqué être les auteurs de plusieurs cyberattaques à l’encontre de plusieurs sites hébergeant des messages djihadistes, ceux de Alintibaha et Ansar alhaqq avec la mention « TANGO DOWN ». En revanche, sur son compte Twitter, le collectif a rappelé à la population à ne pas faire d’amalgame « Don't do amalgams. #islam is not #terrorism » .

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV