avril 23, 2019

«Taxe rose» : le gouvernement lance une étude sur les différences de prix

En réponse à la polémique "Taxe Rose" initiée il y a quelques semaines par le collectif féministe Georgette Sand, le gouvernement annonce ce mardi, le lancement d’une étude pour évaluer les différences de prix entre certains produits pour femmes et pour hommes.
caddie
photo d'illustration

Le sujet est pris très au sérieux et a suscité une vague d’indignation notamment sur les réseaux sociaux. Début septembre, le collectif Georgette Sand diffusait sur son Tumblr de nombreuses photographies illustrant des différences de prix entre les produits masculin et produit féminin, dénonçant un « marketing genré en segmentant le marché entre filles et garçons véhicule des stéréotypes »,  Parmi les exemples, celui des rasoirs, comptez 1 €80 pour un paquet de 5 rasoirs jetables pour femmes et 1 €72 pour les hommes alors que le paquet compte deux fois plus de produits. 

Ce mardi matin, Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, Emmanuel MACRON, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, Pascale BOISTARD, secrétaire d’État aux Droits des femmes, et Carole DELGA, Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire, ont expliqué dans un communiqué commun, le lancement d’une étude sur les différences de prix qui peuvent exister sur certains produits de consommation ou services identiques, selon qu’ils s’adressent à des femmes ou à des hommes. Une étude qui sera encadrée par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) chargée ces prochaines semaines d’effectuer des relevés de prix sur les catégories de produits concernés et mesurer la réalité des écarts.

Les conclusions de cette étude seront ensuite remises dans les prochaines semaines au gouvernement. « Les fabricants et les distributeurs seront informés des observations réalisées et pourront réagir en vue de permettre un accès égal pour toutes et tous à ces produits de grande consommation » indiquent les membres du gouvernement dans ce même communiqué. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV