octobre 17, 2019

La prime à la naissance divisée par 3 à partir du deuxième enfant

Pour réduire le déficit de la Sécurité sociale, le gouvernement envisage de réduire la prime à la naissance à partir du deuxième enfant. Une mesure qui devrait permettre d’économiser environ 250 millions d’euros, selon le ministère de la Santé.
BebeMaterniteNancy
photo www ici c nancy fr

Dans le projet de budget de la sécurité sociale 2015 dévoilé ce lundi, le ministère de la Santé projette de réaliser 3,2 milliards d’euros en 2015 dont 700 millions réalisés sur la branche famille.

Parmi les propositions avancées, la réforme du congé parental, une diminution des aides à la garde d’enfants, le passage du taux réduit au taux normal pour 460.000 retraités assujettis à la contribution sociale généralisée (CGS), la majoration des prestations familiales décalée à 16 ans au lieu de 14 ans, le décalage du premier versement de l’allocation de base de la Prestation d’accueil du jeune enfant et la réduction du montant de la prime à la naissance à partir du deuxième enfant. Cette dernière passerait de 923 euros à 308 euros.

Le gouvernement ne prévoit pas de retour à l’équilibre avant 2019. 

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV