juin 17, 2019

Siphons à crème chantilly : 60 millions de consommateurs tire la sonnette d'alarme

CONSOMMATION. Suite à des blessures parfois graves survenues lors de la manipulation de siphons à crème chantilly, le magazine 60 millions de consommateurs réclame en urgence une campagne nationale.
cremechantilly
photo d'illustration

Voilà 4 ans que le magazine 60 millions de consommateurs clame la dangerosité des siphons à crème chantilly, pourtant les victimes s’additionnent et peu de choses changent. Depuis début février, ce sont six nouveaux accidents qui ont été recencensés par 6 millions de consommateurs. À chaque fois il s’agissait « du plastique de la tête dans laquelle s’insère la cartouche de gaz n’est pas assez résistant et, sous la pression, l’embout est éjecté » précise le magazine.

Les conséquences peuvent être graves. Blessures à l’œil, au cou, au thorax ou aux mains, acouphènes dans les oreilles… « Les victimes qui nous ont contactés racontent avoir subi un vrai traumatisme, sans compter les dégâts matériels » souligne l’association.

Dix points de suture, nerf abîmé, pouce luxé…

Parmi les accidents les plus graves, celui survenu en juin 2013 où une mère de famille de 32 ans domiciliée en Haute-Corse a perdu l’usage d’un œil et a fait condamner la marque de siphon à chantilly à lui verser 15 000 euros. En octobre, c’est au tour d’un retraité résidant dans les Yvelines d’être victime de l’outil culinaire, en voulant produire un peu de chantilly pour décorer un dessert maison à son petit-fils : « Il y a eu une explosion terrible. Je suis tombé par terre. J’ai eu six côtes de cassées. Le sternum a volé : il est en petits morceaux », a raconté Claude Chevalier sur RTL, ajoutant : « A l’hôpital on m’a dit que si le choc et le souffle avaient été face au cœur, je serais mort présent. »

Le 29 mars dernier, c’est dans le Loiret qu’un siphon frappe. « Béatrice se retrouve aux urgences avec une opération de la main gauche : dix points de suture, nerf abîmé, pouce luxé… et aucune garantie de recouvrer toute la mobilité de sa main » poursuit 60 millions de consommateurs.

Au vu de la gravité des blessures, l’association 60 millions de consommateurs souhaite une campagne nationale d’information autour du défaut de conception de ces siphons.

La liste des siphons rappelés :

• Parson’s International France, référence PI4018F - 18-11-2010-FR. Contactez l’entreprise qui vous a fourni le produit.

• Saveur & Dégustation, KB5356. Téléphoner au 0 805 130 140.

• Tutti cuisine, GLO4160. Téléphoner au 0 805 130 140.

• Tay’s kitchen, TAY5010. Téléphoner au 0 805 130 140.

• Sif, référence 906125, lot 04.10. Chargeur N20, référence 415, lot 12.10. À rapporter au magasin.

• Urban Living, référence 18310, code 924 015. À rapporter au magasin.

• Idée cuisine, distribué par La Foir’ Fouille, 10 000 130 931. À rapporter au magasin.

• Equinox, 511 072, 511 146, 511 164 ou 511 730. À rapporter au magasin.

• Alinea, coffret “Chantilly avec siphon et verrines”, 21 478 666. Écrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

• Secret de gourmet, coffret “Mousse et chantilly”, siphon : 737 010, coffret : 737 090. À rapporter au magasin.

• Ard’Time, distribué par Auchan, Cora, Système U, Hyper U, Casino, E. Leclerc, Intermarché, 19 modèles vendus à partir de mai 2010 (en consulter la liste). Écrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

• My style, distribué par Culinarion et Ambiance & Style, code-barres : 2 842 104 005 882. À rapporter au magasin.

• Celd, 92 539. À rapporter au magasin.

• Orfèvrerie de la tour, kits “Grande cuisine” et “Chantilly Espuma”, distribué par E. Leclerc, code-barres : 3 222 582 918 741 et 3 222 582 921 154, ou référence 91874. À rapporter au magasin.

• Louis-Tellier, siphon semi-professionnel référence N4064, lot 03/2012, code-barres : 3 325 980 009 698. À rapporter au magasin.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV