décembre 13, 2019

Moovijob : À Nancy « des candidats plus diplômés »

EMPLOI. Premier salon de l'emploi du recrutement des carrières et de la formation, le Moovijob Tour 2013 a fait escale à Metz  vendredi avant d'arriver à Nancy le 4 octobre prochain. Interview de Gilles Risser, dirigeant de Moovijob.

moovijob
Près de 500 offres d'emplois sont à retrouver au salon Moovijob. Photo crédit Moovijob

Quel bilan dressez-vous à la fin de cette journée de recrutement à Metz ? 

Le salon à Metz a été une vraie réussite après Metz Congrès l'an dernier c'est la première fois que le salon se déroulait aux Arênes. On a bien fait de s'installer au coeur de ville, je pense que les gens ont su nous trouver beaucoup plus facilement et cette proximité-là a attiré beaucoup de candidats sur le salon près de 2500 visites sur le site. La qualité et la quantité des profils semblent tout à fait satisfaisantes, les recruteurs nous ont fait des retours quasi instantanés des questionnaires que nous leur remettons. Ce fut un très beau salon.

Qui sont les candidats et quelles sont leurs qualifications ?

Globalement sur les profils nous disposons de 1/3 d'étudiants ou des primo accédant au marché du travail qui ont 1 ou 2 ans d'expérience, 1/3 de 2 à 5 ans ans d'expérience et 1/3 de candidats plus expérimentés avec plus de 5 ans d'expérience. Un panel qui permet aux recruteurs d'avoir un spectre assez large sur les profils. Concernant les qualifications, c'est assez homogène, 30 % des candidats se présentent avec un CAP ou BEP ce qui ravit les entreprises présentes en recherche des cols bleus, d'électriciens, soudeurs... Ensuite, on observe 1/3 de bac +2 et +3 qui se destinent aux assurances et aux services bancaires tournés sur des métiers comme ceux de chargés de clientèle. Troisième catégorie également représentée par 1/3, les bacs +5 qui sont orientés sur la distribution avec des postes de responsables tels que directeurs de magasin.

Premières observations sur le salon ?

On peut dire que le salon est davantage orienté vers les services, la grande distribution est présente, on constate que les banques reviennent sur le salon c'est plutôt bon signe, les assurances elles ne l'ont jamais quitté... Par contre à part l'UEM (Usine d'éléctricité de Metz), qui recrute très activement on note une absence remarquée de l'industrie.

Quels sont les secteurs qui recrutent le plus ?

Le commerce dans les services que ce soit la grande distribution, les assurances, les chargés de clientèles professionnels ou particuliers, le système bancaire, les métiers de la relation clients... À noter aussi un quartier formation qui s'étoffe au fur et à mesure plutôt en formation continue avec l'ICN, les Mines avec la filière MBA (Master of Business Administration) s'adressant plutôt à des gens qui ont un passé professionnel et qui veulent faire évoluer leurs compétences théoriques pratiques, c'est souvent des gens entre Bac+ 3 et +5 qui veulent repartir à 35 ou 40 ans sur un nouveau projet professionnel en passant par une qualification diplômante.

Des conseils pour les candidats pour soigner leur présentation devant le(s) recruteur (s) ?

Le CV mis à jour est un indispensable, il faut se mettre également dans les conditions de rencontre d'un recruteur c'est-à-dire soigner son dress code, sur notre site web on permet aux candidats d'accéder à toutes les fiches des exposants (à découvrir ici) , c'est aux candidats à se renseigner et de savoir ce que recherchent les entreprises, finalement de faire son marché. À eux de regarder ce que les entreprises proposent. Les recruteurs ont horreur de voir quelqu'un qui débarque, le manque de préparation dessert les candidats.

Pour résumer, il faudra un CV mis à jour, un dress code, la « gnac » et puis surtout ne pas se limiter au salon, en multipliant les recherches avec de la candidature spontanée, en faisant fonctionner son réseau comme avec des réseaux sociaux via Linkedin, le réseau socio professionnel... Près de 30 % à 40 % des emplois sont des emplois cachés alors il ne faut pas hésiter à faire jouer son réseau de façon permanente, aujourd'hui le candidat a énormément d'outils à sa disposition, il y a 20 ans il répondait à une petite annonce dans la presse aujourd'hui il y a toutes ces possibilités il peut les enrichir dans les candidatures des agences intérim et dans les cabinets de recrutement. Aujourd'hui le candidat qui cherche un job doit effectivement quasiment avoir une démarche marketing de la promotion de ses compétences et de sa personnalité et de son CV à travers ces outils.

Combien d'offres d'emplois peuvent retrouver les candidats sur le salon ?

Les sociétés d'intérim présentent déjà énormément de missions, avec une quarantaine de stands on peut chiffrer les offres d'emplois disponibles entre 300 et 500.

Moovijob est présent dans deux grandes villes de Lorraine, après Metz dans quel état d'esprit arrivent les recruteurs à Nancy ? En terme de qualification des candidats existe-t-il des différences entre ces deux villes ?

Le bassin d'emploi est différent, à Nancy le salon est encore plus tourné vers les services, l'industrie lourde est un peu moins représentée, on retrouvera globalement des candidats plus qualifiés grâce au réseau universitaire nancéien et ses écoles qui font que le niveau moyen est plus élevé et le candidat plus diplômé. Les entreprises apprécient de venir à Nancy pour rencontrer ce type de candidat.

Quelle affluence attendez-vous à Nancy ? 

L'affluence est globalement plus importante à Nancy, une année on a même dû momentanément fermer les portes du salon pour maîtriser les flux, effectivement Nancy c'est toujours une étape très intéressante...

Moovijob Tour, le 4 octobre 2013 au Parc des Expositions de Nancy. Toutes les infos et inscription en ligne sur le site internet de Moovijob ici.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV