décembre 13, 2019

Mort de Pierre Mauroy : "la disparition d'un militant de la justice sociale" (PS 54)

FRANCE. Alors que l'ensemble de la classe politique de gauche salue aujourd'hui le décès de Pierre Mauroy disparu à l'âge de 84 ans. Le parti socialiste de Meurthe-et-Moselle lui a également rendu hommage cet après-midi.

mauroyMaie Lan Nguyen. Photo d'illustration wikipédia

Première loi de décentralisation, abolition de la peine de mort, 5e semaine de congés payés, remboursement de l'IVG, l'ensemble de la classe politique a tenu rendre hommage à l'ancien Premier ministre sur son parcours politique et ses qualités humaines tout au long de cette journée. En début d'après-midi, le parti socialiste de Meurthe-et-Moselle exprimait par le biais d'un communiqué de la « tristesse et émotion » suite au décès de Pierre Mauroy.  

« Il aura, à travers ses différentes responsabilités, marqué durablement les socialistes, mais aussi et avant tout les Français. Pierre Mauroy incarnait les valeurs et les combats des socialistes et a su mettre en application ses idéaux. »  

« Il a été le premier ministre de la semaine de 39 h, de la hausse du Smic, de la 5e semaine de congés payés, de la retraite à 60 ans, de la dépénalisation de l’homosexualité ou encore de l'abolition de la peine de mort pour ne citer que quelques exemples » relève le parti socialiste de Meurthe-et-Moselle, déclarant que « l'héritage de ce militant de la justice sociale continuera de nous guider... il restera une référence pour les socialistes. »  

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV