août 19, 2019

Grand Nancy : Vendredi compliqué sur le Réseau Stan, les explications

NANCY. La nouvelle grève programmée ce vendredi sur le réseau Stan devrait fortement affecter les transports en commun. Les prévisions et le point des négociations avec un délégué CGT de Véolia Transdev.

tramnancy

Attention situation compliquée en vue, il faudra être patient ce vendredi pour prendre les transports en commun, selon les prévisions de circulation diffusées par le réseau Stan seulement 1 tram sur 2 et 1 bus sur 3 devraient circuler normalement ce vendredi. (Toutes les prévisions sous notre article).

Lire notre article (du 07/04) : Grand Nancy les raisons de la grève sur le réseau Stan

LIGNE 2, ROULEMENTS DE TRAVAIL LES RAISONS DE LA COLÈRE DU SYNDICAT

Si le préavis de grève déposé par la CGT il y a deux mois pour la période du 8 avril au 30 septembre 2013 avait déjà fait grincer des dents bon nombre d'usagers, ces derniers s'étaient presque habitués à cette longue grève « flottante » marquée par quelques suppressions d'horaires de certaines lignes. Une nouvelle grève plus forte devrait perturber néanmoins les déplacements des grands Nancéiens, avec seulement 1 tram sur 2 en circulation, et 1 bus sur 3 en circulation ce vendredi

"Nous avons fait un appel à la grève pour la journée de vendredi, ensuite le service reprend normalement " Philippe Métivier, Délégué CGT 

Contacté par nos soins en milieu d'après-midi, Philippe Métivier, délégué CGT à Véolia Transdev nous a confirmé les raisons de la grève qui « n'ont pas changé, nos revendications portent sur le nouveau réseau, les changements de travail que l'on doit subir ». Pour autant, le délégué syndical a tenu a faire la part des choses en niant tout lien entre la grève de vendredi et le licenciement d'un conducteur de bus du réseau Stan, licencié pour des propos tenus sur la page Facebook du Réseau Stan « le licenciement n'a pas joué, c'est un fait interne à l'entreprise qui se règle au sein de l'entreprise et n'est donc pas du tout en rapport avec la grève de demain même si ça nous met beaucoup en colère ».

Alors qu'une négociation devait se dérouler demain « sur nos roulements de repos » précise le délégué, « nous avons reçu les papiers avec les tenants de la réunion prévue ce vendredi, nous avons aussitôt estimé que notre direction ne nous avait pas écouté sur les changements qu'on voulait voir émettre sur ce dossier et donc nous avons choisi de mettre en place une assemblée générale avec les collègues de l'entreprise ». De nouvelles réunions de négociation sont prévues la semaine prochaine.

Concernant l'exaspération des usagers, la CGT l'explique par une difficulté de communication « nous avons fait un tract et nous en referons d'autres sur nos revendications », mais « ce qui me gène un peu de la part des usagers c'est de dire qu'ils sont pris en otage » déclare le délégué CGT estimant aussitôt qu'« avec le nouveau réseau ils le seront d'autant plus ». Concernant le fait souvent demandé par les usagers de monter gratuitement dans les bus les jours de grève « le problème est que la loi est ainsi faite que c'est interdit, nous serions alors directement licenciés... nous l'avons fait il y a 20 ans et nous avons été très durement puni par les tribunaux.. Nous ne le referons pas ».

Enfin, sur cette forte journée de mobilisation, les usagers peuvent se rassurer, car seule la journée de vendredi sera fortement impactée par la grève « nous avons fait un appel à la grève pour la journée de vendredi, ensuite le service reprend normalement samedi, dimanche, lundi ».

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV