août 17, 2019

Le Parti Socialiste à​ la rencontre d'Obje​ctif Égalité Lorrain​e​

POLITIQUE. Marc Coatanea secrétaire national du parti socialiste aux questions de société était de passage à Nancy mercredi, l'occasion de rencontrer des représentants d'Objectif Égalité Lorraine, la seule association LGBT de Nancy... 

costanea
Image d'archive. crédit photo DR

Parce que « Les secrétaires nationaux qui ont vocation à dicter ou alimenter la position du parti socialiste n'ont pas vocation à la faire enfermer dans la rue Solférino à Paris », Marc Coatanea effectue actuellement un tour de France afin de réaffirmer l’intention du PS de tenir cette loi sur le mariage pour tous et celles qui en découleront, comme la future loi sur la famille. Alors que le projet de loi sur le mariage homosexuel a été voté par l'Assemblée nationale le 12 février dernier, Marc Coatanea secrétaire national aux questions de société faisait donc étape à Nancy mercredi « pour faire le lien entre le travail parlementaire et la ministre déléguée à la famille Dominique Bertinotti et ce qu'il se passe sur le terrain » à l'invitation de la fédération de Meurthe-et-Moselle du parti socialiste. L'occasion pour l'adjoint au maire de Brest de rencontrer des représentants de l'association Objectif égalité Lorraine seule association LGBT de Nancy le jour même où le texte du mariage pour tous était adopté par la commission des lois du Sénat qui examinera le projet à partir du 4 avril prochain. D'ailleurs pour Marc Coatanea « le débat est tranché », il n'est donc plus utile de rencontrer des associations contre cette loi « maintenant je préfère rencontrer des gens pour la loi, qui construisent, qui attendent des réponses ».

Cela tombe bien, Julien Gelly président d'Objectif Égalité Lorraine s'était déplacé accompagné d'Aurélian Mittellbronn au  Shortbus, un bar « Gay-Friendly » en vieille ville de Nancy pour exprimer ses attentes au secrétaire national du PS regrettant que « durant la campagne le cap était clair, mais maintenant on a le sentiment d'une communication politique pas très claire, d'un recul pour se limiter aux seuls mariages et à l'adoption aux seuls couples mariés » alors que durant la campagne François Hollande avait promis l'égalité des droits globale pour les familles monoparentales. « Ce que l'on attend en tant qu'association c'est un cap qui soit clair alors que les déclarations des différents ministres ne l'ont pas toujours été , si on nous dit la PMA sera intégrée à la future loi famille tout comme le statut du tiers pour rendre les familles monoparentales unies alors tant mieux » s'exclame le président de l'association. Le premier secrétaire fédéral du Finistère s'est félicité « d'entendre la manière dont les choses sont ressenties » et d'annoncer clairement que la future loi famille « comprendra la Procréation Médicalement Assistée et la reconnaissance du statut du tiers parent » une promesse de Nicolas Sarkozy en 2007 souligne Marc Coatanea « mais qui sera validé par la gauche ». Autre attente de l'association LGBT, celle de mettre fin à l'impossibilité pour les homosexuels de donner leur sang au nom du principe de précaution, un sujet sur lequel le secrétaire national du PS a promis de retravailler reconnaissant que quelques mois auparavant la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine avait fait marche arrière sur la question. Enfin dernier point de revendications de l'association objectif égalité lorraine concerne les Transgenres et le changement d'état-civil qui suppose une opération « il y a une grosse attente sur ce point-là, car les personnes transgenres sont discriminées au niveau du travail, de la sécurité sociale... nous voulons que le changement d'état civil soit possible sans obligatoirement un changement de sexe biologique selon le genre à laquelle s'identifie la personne » poursuit Julien Gelly. On pourrait revoir Marc Coatanea à Nancy prochainement en vue du futur débat sur la fin de vie et l'opportunité de dépasser le cadre de la loi Léonetti de 2005 « là j'aurais plutôt intérêt à écouter ceux qui sont favorables et ceux qui au contraire sont contre, car nous serons en phase de débat » souffle le secrétaire national du PS, un débat qui s'annonce également très disputé...

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV