juin 18, 2019

Un jeu de l'oie géant pour la Journée Mondiale de l'Eau à Nancy

NANCY. A l'occasion de la Journée Mondiale de l'Eau, les bénévoles de la délégation d'Action contre la Faim se mobilisent et organisent samedi un immense jeu de l'oie de 70 m2 en plein centre de Nancy.

eauncy
La Journée mondiale de l'eau a été instituée par l'O.N.U après le sommet de Rio en 1992. Elle se célèbre chaque année le 22 mars. crédit photo maxx

Dans le monde, 783 millions de personnes n'ont pas accès à une eau saine et 2,6 milliards de personnes n'ont pas accès à des installations sanitaires de bases. Des conditions sanitaires qui ont un impact majeur sur la santé des populations. 3,4 millions de personnes décèdent chaque année des suites de maladies liées au manque ou à l'insalubrité de l'eau, à l'absence de système d'assainissement et au manque d'hygiène répètent inlassablement les membres de l'association Action contre la faim qui se mobilisent pour la journée mondiale de l'eau.

Pour faire passer leur message, ces derniers organiseront dans la cité ducale, un jeu ludique et pédagogique de questions/réponses afin de sensibiliser le grand public sur la problématique de l'accès à l'eau et à l'assainissement.  Ce samedi 23 mars, les bénévoles reconstitueront au sol un immense jeu de l'oie avec des cases d'un mètre carré. Muni d'un dé géant, les participants évolueront sur ce jeu de 70 m² en répondant à des questions sur l'accès et à l'assainissement dans le monde : tout le monde a-t-il accès à une eau saine et propre Quelles sont les maladies véhiculées par l'eau ? Quel geste simple permet de limiter la propagation des maladies A ce jeu, pas de perdant ni de gagnant, l'intérêt est de sensibiliser et de faire un passer un message.

Pour Anne-Lise, déléguée d'Action contre la Faim à Nancy, ces actions de sensibilisation sont très importantes : « Notre objectif est d'informer de façon pédagogique sur un fléau qui aujourd'hui tue plus que les guerres. Ce type d'évènement nous permet de rencontrer et de discuter avec les citoyens et de leur expliquer les solutions concrètes qui existent et les programmes mis en place par Action contre la Faim pour venir en aide aux plus vulnérables ».

La loi Oudin-Santini pour financer des projets d'accès à l'eau et à l'assainissement

Avec cet évènement, Action contre la Faim veut montrer que "la solidarité est simple comme un jeu d'enfant" et rappeler l'existence d'une loi française permettant de financer des projets d'accès à l'eau et à l'assainissement : la Loi Oudin-Santini. Votée en 2005, cette loi permet aux collectivités territoriales d'affecter jusqu'à 1 % des recettes de leurs services d'eau potable et d'assainissement à des actions de solidarité internationale pour l'eau et l'assainissement. En 2011, 21 millions d'euros ont été collectés via la loi Oudin-Santini ; "si toutes les collectivités appliquaient ce dispositif, 64 millions d'euros pourraient être mobilisés pour financer des programmes d'accès à l'eau et à l'assainissement" explique l'association. La communauté d’agglomérations du Grand Nancy a contribué à hauteur de 58 376€ dans le cadre de la loi Oudin selon les chiffres de pS-Eau 2012.

La journée mondiale de l'Eau à Nancy le samedi 23 mars de 13h00 à 15h00 sur la place Maginot

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV