octobre 17, 2019

Le diocèse de Nancy lance une nouvelle campagne décalée

La nouvelle campagne du diocèse de Nancy-Toul fait encore parler d'elle, cette année elle s'affiche en Meurthe-et-Moselle et même dans les Vosges sur des panneaux publicitaires. En 2013, ce sont des chansons détournées du chanteur Johnny qui interpellent les passants.

diocese.Nancy.Toul
La nouvelle campagne de com' pour le diocèse de Nancy-Toul s'affiche dans l'ensemble de la Meurthe-et-Moselle comme sur cette photo à Essey-lès-Nancy. Crédit photo ici-c-nancy.fr

Plus soft, moins choc que les années précédentes, la nouvelle campagne du diocèse de Nancy-Toul s'offre du Johnny à prendre au second degré. Après certains slogans qui avaient suscité un certain émoi dans la communauté catholique, certains se souviendront il y a 3 ans du « En 2010 Jésus crise. Donnez, que diable ! » ou encore en 2011, une affiche qui dévoilait une croix tenue comme un pistolet, sur laquelle était écrit : « Ne désarmez pas, donnez ! » et dont le « canon » laissait échapper un nuage de valeurs catholiques positives qui avait fait grincé quelques dents à l'époque, le diocèse remet le couvert avec l'édition 2013. Une campagne voulue plus consensuelle par l'agence de communication nancéienne BB Com qui réalise les affiches, cette année les passants retrouveront quelques slogans humoristiques un peu comme en 2012 « Ne pas donner ce n'est pas trop catholique » avec pour cette édition des messages tout aussi décalés « On a tous quelque chose en nous de Jésus-Christ » ou encore « Allumer la foi et voir grandir la flamme dans tes yeux ».

Dépoussiérer et rajeunir l'image de l'Église

« C'est toujours compliqué de communiquer sur ce sujet avec le double objectif de se faire voir, de ne pas choquer, mais provoquer le débat tout en se renouvelant » analyse Henri MEYER, Directeur de BB Com qui reconnait que les campagnes de 2010 et 2011 volontairement osées avec "Jésus crise. Donnez que diable !" ou "Ne désarmez pas donnez" avaient suscité la polémique et ouvert le débat. Seulement, nous confie le directeur de l'agence « dans ces campagnes successives on ne pouvait pas aller toujours plus loin pour provoquer, en 2012 la campagne réalisée avec "ne pas donnez c'est pas très catholique"avait aussi bien marché ».  Cette année, l'agence réitère dans une communication subtile avec Johnny, « ses chansons sont très populaires et très largement inspirées de la foi chrétienne, lui-même est croyant » poursuit Henri Meyer qui précise que suite à ce choix le travail de l'agence a été « de détourner ses phrases pour faire passer des messages d'une manière sympa avec un double langage tout en restant intelligent. Nous, ce qui nous intéresse avant tout c'est de toucher les personnes aux portes de l'église, celles qui ne sont plus dans le rituel, qui sont catholiques mariées ou baptisées, mais qui ne vont pas à l'église... »

Pour le diocèse de Nancy et de Toul, l'enjeu est important, les ressources de l'Église en Meurthe-et-Moselle proviennent principalement des dons et depuis plusieurs années ces derniers ne suffisaient plus à couvrir les besoins. Avec cette nouvelle campagne de communication, le diocèse espère donc des donateurs plus nombreux et plus jeunes, leur moyenne d'âge était de 73 ans en 2010…

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV