octobre 22, 2019

Meuse : 300 chiots saisis pour mauvais traitements

Plus de 300 chiots, des jacks russell, chihuahuas, carlins, cavaliers kings charles, cockers et caniches, ont été saisis "pour mauvais traitements" chez un éleveur à Cornieville (Meuse), a indiqué aujourd'hui la Fondation assistance aux animaux.

chiencage
Photo d'illustration - crédit fotolia

L'intervention, en présence de Mme Zaida Moulay, substitut du procureur du tribunal de Grande instance de Bar-Le-Duc, fait suite à une plainte déposée le 6 avril 2011 par l'association Stéphane Lamart et la Fondation assistance aux animaux. "Il y a un manque d'hygiène. Les chiots, maigres et craintifs, sont à même le sol sur du carrelage dans des boxes non réglementaires. Ils marchent dans leurs excréments, les gamelles d'eau et de nourriture sont vides", a constaté Stéphane Lamart assisté de deux vétérinaires.

Les défenseurs des animaux reprochent à l'éleveur de la ferme de Rangeval, Patrick Klein, des mauvaises conditions de vie pour l'ensemble des bêtes, mais dénoncent également un trafic d'animaux avec les pays de l'Est et l'exercice illégal de la médecine vétérinaire.

La totalité des animaux a été prise en charge par la Fondation assistance aux animaux qui lancé un appel à la générosité afin de venir en aide à ces animaux, notamment pour l'achat de couvertures.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV