décembre 13, 2019

Maxéville et Thionville au palmarès des villes où les radars flashent le plus

Sécurité routière. Les radars fixes automatisés n'ont jamais autant flashé. Les excès de vitesse enregistrés par les radars fixes automatisés ont augmenté de 14,3 % entre janvier et août par rapport à 2011, d'après des chiffres révélés par Le Figaro et confirmés par l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai). Deux radars lorrains figurent dans le classement national des radars qui flashent le plus.

police voiture2

C'est un classement où la Lorraine se distingue, mais dont les Lorrains se seraient bien passés : le classement des villes dont les radars flashent le plus en France. Un top 10 réalisé d'après des chiffres du quotidien Le Figaro et confirmés par l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai).

Parmi les 22 régions de France métropolitaine, la Lorraine se place donc en excellente position et décroche une 7e et une 8e place pour ses radars de vitesse situés sur les communes de Maxéville et de Thionville.

Situé en Meurthe-et-Moselle le radar de Nancy-Maxéville sur l'A31 a flashé 77 337 fois de janvier à septembre 2012, quant-à celui de Thionville, également situé sur l'A31, il affiche 75 703 flashs.

Record de flash en 2012

La tendance est nationale, en 2012 ce sont 13,81 millions de messages d'infractions qui ont été enregistrés contre 12,09 millions en 2011. Le record journalier a même été battu le 21 juillet, jour de grande affluence sur les routes en raison des départs en vacances d'été. Ce samedi-là, la barre des 100.000 messages d'infractions a été dépassée. Un record !

En cause, selon l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai) : les radars pédagogiques qui induisent en erreur les automobilistes, un certain nombre d'automobilistes n'auraient pas compris que les radars pédagogiques (des panneaux lumineux qui indiquent votre vitesse en temps réel), précèdent désormais de vrais radars. D'ailleurs, les chiffres recueillis par les services de l'État font apparaître que les automobilistes se font davantage flasher par un radar précédé d'un appareil pédagogique. L'augmentation est même de 15% environ.

Enfin, une autre explication émerge des spécialistes et experts, l'assouplissement du permis à point voté en février 2011 par les parlementaires. Ainsi le délai de trois ans pour reconstituer son capital de 12 points est passé à deux ans, exception faite des infractions de 4e comme de 5e classe et des délits. Le délai d'un an pour récupérer le point perdu a, quant à lui, été porté à six mois. 

Le cru 2012 des radars devrait être un millésime particulièrement rentable, les recettes pourraient atteindre un niveau record estimé entre 675 et 700 millions d'euros, contre 639 millions en 2011, comme l'avait révélé cet été Les Échos.

Une cagnotte à laquelle participent désormais les automobilistes étrangers. Depuis juillet et à la suite d'un accord bilatéral entré en vigueur, les Belges se voient dorénavant adresser leur PV à leur domicile, comme c'est déjà le cas pour les Suisses et les Luxembourgeois.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV