juillet 17, 2019

Pokémon Go : contre les accidents au volant, une « Charte du bon dresseur »

FRANCE - Alors que l'application mobile Pokémon Go a provoqué « un véritable raz-de-marée en France » et que les automobilistes français sont 3,4 millions à pratiquer la chasse aux Pokémons, l'association « 40 millions d'automobilistes », s'inquiète de ce phénomène qui constitue pour elle un « véritable danger » sur les routes et va proposer une charte de bonne conduite...

PokemonGo

Populaire et addictif, le jeu Pokemon GO a été téléchargé près de 6 millions de fois depuis le 24 juillet dernier. Parmi eux, ils sont 3,4 millions à pratiquer la chasse aux Pokémons alors qu'ils sont au volant, révèle aujourd'hui « 40 millions d'automobilistes ». Connectés à l'application et davantage concentrés sur leur recherche virtuelle, les automobilistes le sont moins « sur l'environnement réel » regrette l'association qui pointe du doigt « un véritable danger sur nos routes ». 

« Il est évident que l'utilisation d'une application de jeu en situation de conduite est éminemment dangereuse en cela qu'elle perturbe l'attention du conducteur et l'incite à quitter la route des yeux; l'impact sur nos routes est déjà négatif en termes d'accidentalité. Ce n'est pas parce que le jeu fait un carton que l'on va accepter que ça cartonne aussi sur les routes » affirme Pierre CHASSERAY, délégué général de « 40 millions d'automobilistes ».

Une « Charte du bon dresseur »

« Bien loin de nous l'idée de s'opposer à un jeu aussi populaire que Pokémon Go, explique Daniel QUERO, président de l'association. En revanche, il est de notre responsabilité de tout mettre en œuvre pour communiquer sur les dangers éventuels d'une mauvaise utilisation de l'application ». 

L'association « 40 millions d'automobilistes » appelle donc aujourd'hui la Sécurité routière et les créateurs de l'application à signer une charte responsable, qui permettrait de sensibiliser les automobilistes aux risques routiers liés à l'utilisation de Pokémon Go au volant.

Dans la charte du bon chasseur, la société Niantic, créatrice de l'application Pokémons Go, s'engage « à ne pas placer de Pokémons sur et aux abords des autoroutes, pour ne pas tenter les automobilistes ». « À compléter son message général d'avertissement par un message à destination des automobilistes leur recommandant de ne pas utiliser l'application au volant. » La Sécurité routière s'engage pour « tout téléchargement de l'application «Mode conduite» qu'elle a développée, à offrir un Pokémon rare à l'utilisateur de l'application ». L'association « 40 millions d'automobilistes » s'engage à mener, conjointement avec la Sécurité routière, « une campagne de sensibilisation aux risques de l'usage de l'application Pokémon Go au volant » ou encore à « promouvoir une attitude particulièrement vigilante de la part des automobilistes à l'égard des piétons usagers de l'application, vulnérables du fait de l'attention portée à leur smartphone lors de leurs déplacements. »

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV