septembre 15, 2019

Risque allergique : les pollens de bouleau toujours à un niveau élevé en Lorraine

SANTÉ. Les pollens de bouleau restent très présents sur le territoire avec un risque allergique considéré moyen à élevé en Lorraine indique dans son dernier bulletin le réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). 

RNSA250415

Carte de vigilance des pollens valable du 24 avril au 1er mai 2015 © RNSA

Après un pic de pollens de bouleau constaté la semaine dernière et un risque allergique porté au maximum en Lorraine, la concentration de pollens dimininue selon le dernier bulletin diffusé ce vendredi 23 avril le Réseau National de Surveillance Aérologique (RNSA). Malgré cette baisse, en Meurthe-et-Moselle, Meuse et Moselle, les pollens restent encore nombreux dans l’air puisque le RNSA maintient un haut niveau dans ces départements placés en risque allergique élevé, dans les Vosges le constat est plus tenu avec un risque considéré comme moyen. "Si les deux semaines écoulées ont été éprouvantes pour les allergiques aux pollens de bouleau, de platane voire de frêne, cela devrait s'améliorer un peu dans les jours à venir car ces pollens ont passé le pic de leur saison et devraient, doucement mais sûrement, commencer à diminuer. Les nombreuses averses prévues la semaine prochaine devraient également atténuer un peu le calvaire que vivent les allergiques" annonce le RNSA pour la semaine du 24 avril au 1er mai dans son dernier communiqué.

Pour rappel, les pollens peuvent provoquer chez certaines personnes allergiques une cohorte de symptômes : conjonctivites, éternuements, nez qui coule, etc. En France, selon un rapport publié par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), issu d’enquêtes épidémiologiques menées en France, de 1994 à 2006, près de 30 % de la population adulte et entre 7 % et 20 % des enfants seraient allergiques aux pollens de l’air. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV