décembre 10, 2019

Consommation de champignons : les intoxications en hausse

Photo d'illustration / DR Photo d'illustration / DR
Santé. Face à l'augmentation du nombre de cas graves d’intoxication liés à la consommation de champignons signalés aux centres antipoison et de toxicovigilance, l’Anses, la Direction générale de la Santé (DGS) et les Centres antipoison alertent les amateurs de cueillette et rappellent les bonnes pratiques à respecter.

Les autorités sanitaires tirent la sonnette d'alarme ce mercredi 23 octobre à la suite des cas d'intoxications liées à la consommation des champignons. Ainsi, selon les chiffres de l’Anses, la Direction générale de la Santé (DGS) et les Centres antipoison observent une hausse des cas. De juillet à début octobre 2019, les centres antipoison enregistraient un nombre de cas variant de 4 à 90 par semaine, ce nombre est monté à 493 cas d’intoxications ces deux dernières semaines.

Les conséquences sur la santé de ce type d’intoxications peuvent être graves (troubles digestifs sévères, atteintes du foie pouvant nécessiter une greffe), voire mortelles.

En raison de ce pic d’intoxications et du nombre élevé de cas graves associés, la Direction Générale de la Santé (DGS) et l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) réitèrent leurs recommandations à respecter. À savoir en priorité, et en cas de doute : faire identifier sa récolte par un spécialiste (pharmaciens, mycologues des associations ou sociétés savantes de mycologie ) avant toute consommation certaines intoxications pouvant s’avérer mortelles. Photographier sa cueillette avant cuisson permet au centre antipoison d’identifier le champignon, en cas d’intoxication.

En cas d’apparition d’un ou plusieurs symptômes (notamment diarrhées, vomissements, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue, etc.) à la suite d’une consommation de champignons de cueillette : les autorités conseillent de joindre immédiatement le « 15 » ou le centre antipoison de sa région, et de préciser que vous avez consommé des champignons. À Nancy, composez le 03 83 22 50 50 pour le centre Urgences antipoison (24h/24, 7j/7, grand public et professionnels de santé). 

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV