août 20, 2019

Grand Est : l'ARS alerte sur la recrudescence des cas de rougeole

Photo d'illustration / Pixabay Photo d'illustration / Pixabay
Nancy. Avec 42 cas de rougeole signalés en Grand Est, l’ARS recommande par mesure de précaution de vérifier sa vaccination et celle de ses enfants et de se faire vacciner le cas échéant. 

Infection virale éruptive aiguë, atteignant essentiellement les enfants à partir de l'âge de 5-6 mois et les jeunes adultes, la rougeole est due à un virus respiratoire qui se transmet par la projection de gouttelettes salivaires ou respiratoires, en particulier lors de la toux et des éternuements. 

Très contagieuse, une recrudescence de cas de rougeole serait actuellement observée dans plusieurs pays européens dont la France où "l’identification de foyers épidémiques dans plusieurs régions font craindre une épidémie sur l’ensemble du territoire", souligne le Ministère des Solidarités et de la Santé. 

Dans le Grand Est, depuis janvier 2019, ce sont 42 cas qui ont été déclarés (561 cas en France entière) avec une circulation du virus majoritaire en Moselle, Haut-Rhin et Bas-Rhin, informe aujourd'hui dans un communiqué de presse, l'Agence régionale de santé (ARS) Grand Est. 

Aussi, par mesure de précaution, l’ARS Grand Est invite toute personne à vérifier la vaccination de ses enfants et sa propre vaccination. Les personnes nées à compter de 1980 sont particulièrement concernées. "Pour être efficacement protégé, il faut avoir reçu deux doses de vaccin contre la rougeole", déclare l'ARS.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV