septembre 21, 2019

La varicelle sévit dans le Grand Est

Santé. Maladie fréquente chez les enfants, mais dangereuse à l'âge adulte, la varicelle touche actuellement fortement le Grand Est. La région se classait la semaine dernière comme l'un des cinq "foyers régionaux" les plus touchés par le virus, selon le bulletin du réseau Sentinelles. 
hopitalncy
Selon le bulletin du réseau Sentinelles, la varicelle sévit actuellement dans le Grand Est- crédit photo DR

Caractérisée par l'apparition de lésions rouges sur la peau et des démangeaisons, la varicelle est de retour dans la région Grand Est ! En France, avec 37 cas pour 100.000 habitants en France, l'activité de varicelle est estimée de « modérée à forte » au cours de la semaine du 13 au 19 mars, selon le bulletin hebdomadaire du réseau Sentinelles, un constat qui varie selon les régions.

Ainsi, les incidences les plus fortes ont été signalées dans la région Pays de Loire (74 cas pour 100.000 habitants), Ile de France (50 cas pour 100.000 habitants), Nouvelle Aquitaine (49 cas pour 100.000 habitants), le Grand Est (47 cas pour 100.000 habitants) ainsi que les Hauts de France (40 cas pour 100.000 habitants).  Suivent ensuite « en activité modérée », la Bretagne (37 cas pour 100 000 habitants), la Corse (35) et l'Occitanie (27).

La grande majorité des cas de varicelles concernent les enfants de 1 à 14 ans, mais cette maladie peut également affecter l'adulte dans des cas plus sévères pouvant entraîner un risque de pneumopathie varicelleuse. Le délai entre la contagion et le début de la maladie est de 14 jours. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV