décembre 07, 2019

Santé : le Conseil d'État veut des vaccins obligatoires accessibles sans combinaison avec d'autres

Santé. Les vaccins obligatoires contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP) devront être commercialisés sans être combiné à d'autres vaccins, demande aujourd'hui le Conseil d'État. 

Piqure

photo d'illustration

Le Conseil d'État conforte les adeptes de la vaccination minimum et contre les vaccins combinés. Actuellement, la législation française (code de la santé publique) impose trois obligations de vaccination pour les enfants de moins de dix-huit mois : les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP)

Or, depuis plusieurs années, aucun vaccin correspondant à ces seules obligations légales n’est commercialisé en France. Le vaccin permettant de satisfaire aux obligations vaccinales des enfants de moins de dix-huit mois qui peut être le plus aisément trouvé est un vaccin hexavalent qui comporte, outre les vaccinations obligatoires, celles contre la coqueluche, l’haemophilus et l’hépatite B.

Le Conseil d’État dans une décision datée du 8 février demande dans un délai de six mois, et sauf à ce que la législation évolue en élargissant le champ des vaccinations obligatoires, "de prendre des mesures ou de saisir les autorités compétentes pour permettre de rendre disponibles des vaccins correspondant aux seules obligations de vaccination prévues par le code de la santé publique.


Bouton-valise-SecouNos articles santé sur ici c nancy fr - Suivez-nous sur FacebookTwitter ou Instagram

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV