décembre 09, 2019

Grippe : le Grand-Est encore au-dessus du seuil épidémique

Santé. Durant ces six premières semaines d'épidémie de grippe, 1 339 000 personnes auraient consulté un médecin généraliste en raison de syndromes grippaux.
hopitalncy

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 437 cas pour 100 000 habitants, soit 285 000 nouveaux cas, au-dessus du seuil épidémique (178 cas pour 100 000 habitants), annonce le réseau Sentinelles dans son dernier bulletin diffusé aujourd'hui. En tout sur ces 6 premières semaines d'épidémie de grippe, 1 339 000 personnes auraient consulté un médecin généraliste pour ce motif. L'activité grippale semble en augmentation chez les enfants (0-14 ans) et en diminution chez les personnes âgées de 65 ans et plus.

Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Provence-Alpes-Côte d'Azur (775 cas pour 100 000 habitants), Occitanie (598) et Auvergne-Rhône-Alpes (432). "La totalité des régions présente un taux d'incidence supérieur au seuil épidémique national pour la première fois cette année", souligne le réseau Sentinelle. Au niveau régional, le Grand Est présente encore un taux d'incidence élevé avec 329 cas pour 100 000 habitants pour la grippe. 

L'intensité de la grippe cette année à la fois précoce et virulente aurait déjà des conséquences sur la mortalité. Selon l'agence sanitaire Santé publique France près de 8.100 décès excédentaires, toutes causes confondues, ont été observés en décembre et début janvier. Les trois quarts seraient liés à cette maladie. 

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV