décembre 16, 2019

Les épidémies de grippe et de gastro perdurent dans le Grand Est

Santé. En France métropolitaine, la semaine dernière, les taux d'incidence des cas de syndromes grippaux et des cas de gastro-entérite restent au delà du seuil épidémique. 
pharmacie1

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 409 cas pour 100 000 habitants, soit 266 000 nouveaux cas, au-dessus du seuil épidémique (179 cas pour 100 000 habitants). Durant ces 5 premières semaines d'épidémie de grippe, 1 061 000 personnes auraient consulté un médecin généraliste pour ce motif.

Autre virus à jouer les prolongations : la gastro-entérite qui perdure elle aussi en France métropolitaine depuis le mois d'octobre 2016. La semaine dernière, selon le dernier bulletin du réseau Sentinelles, le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 243 cas pour 100 000 habitants, soit 158 000 nouveaux cas, au-dessus du seuil épidémique (197 cas pour 100 000 habitants). Durant ces 9 semaines d'épidémie de gastroentérite, 1 240 000 personnes auraient consulté un médecin généraliste pour ce motif.

Au niveau régional, le Grand Est présente encore un taux d'incidence supérieur au seuil épidémique national avec 305 cas pour 100 000 habitants pour la grippe et 250 cas pour 100 000 habitants pour la gastro-entérite.

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV