août 22, 2019

Commerces du centre-ville : Nancy veut s'inspirer de Mulhouse

NANCY. Pour développer davantage le commerce de centre-ville, la municipalité de Nancy par le biais de sa première adjointe au maire a détaillé mercredi quelques mesures pour dynamiser le tissu commercial en prenant modèle sur Mulhouse, une autre ville de l’Est de la France. Les mesures prises dans la ville alsacienne séduisent Nancy. 
RueSaintJeanNancy
La rue Saint-Jean à Nancy - crédit photo www ici c nancy fr

Si la situation des commerces n’inquiète pas la municipalité, cette dernière ne semble pas non plus rester les bras croisés dans un contexte où certaines enseignes ont décidé de quitter la cité ducale comme c’est le cas de Darty, Go Sport, Mexx qui ont baissé définitivement leur rideau. Des fermetures qui ne doivent pas occulter des ouvertures comme la boutique d’alimentation biologique Naturalia ou encore la franchise américaine Burger King pour une implantation dans la ville avant fin 2015. 

Pour dynamiser l'hyper-centre, la ville de Nancy aligne des arguments et des projets « Le développement du commerce à Nancy passe par la mise en place d’un manager du centre-ville et par une véritable synergie entre les acteurs locaux » assure ce mercredi dans un communiqué Sylvie Petiot, première adjointe au maire de Nancy et chargée du Développement Économique et du commerce. Elle n’hésite pas à saluer la vile de Mulhouse pour son développement commercial et appelle l’ensemble des acteurs locaux à travailler ensemble. « Si par définition les situations de Nancy et Mulhouse sont différentes, et qu’on ne peut donc pas faire les mêmes choix, j’ai pu vérifier l’utilité pour nous de recruter un développeur de centre-ville, comme nous le faisons en ce moment (...) Cela va nous permettre de créer un lien opérationnel et promotionnel permanent avec les enseignes déjà installées et celles qui souhaitent nous rejoindre. »

« En associant le travail de ce développeur avec d’autres mesures sur lesquelles nous travaillons activement, comme la création dès 2016 d’une Société d’économie mixte (SEM) patrimoniale ou encore l’animation du centre-ville avec les associations de commerçants, nous mettons toutes les chances du côté de Nancy, de ses commerçants et de ses entrepreneurs ». « À Mulhouse, j’ai aussi pu noter combien les acteurs travaillent ensemble et vont dans le même sens, avec une synergie remarquable. À nous de nous en inspirer et de jouer collectif, dès maintenant », conclut Sylvie Petiot.

En quelques années, grâce à un bouquet de mesures offensives, la Mairie de Mulhouse a quasiment divisé par deux son taux de vacance commerciale. Même si celui de Nancy est inférieur à la moyenne nationale et reste stable autour de 5 %, aucune piste de progrès n’est à négliger, estime la municipalité nancéienne. 


À lire sur le même sujet : le Grand Nancy, premier pôle commercial de Lorraine ; les solutions des vitrines de Nancy pour le centre-ville ; Commerces du centre-ville : Nancy réagit au reportage alarmiste de TF1 ; Centre-ville Nancy : l'opposition veut des états généraux et regrette le silence de certains acteurs

 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV