août 20, 2019

Fête de la Musique à Nancy : un bilan positif pour la police

Nancy- Douze personnes ont été interpellées durant la Fête de la musique dans l’agglomération nancéienne.  
brigade-soiree
photo d'archives

Après les incidents de l'année dernière, la ville de Nancy avait décidé cette année de couper le son à 23h pour éviter de nouveaux incidents. De ce côté, la manifestation est un  succès puisqu’elle a été jugée globalement calme par les services de la police nationale à pied d'oeuvre lors de cette soirée. Pour gérer l'évènement considéré comme l'un des plus importants de l'année pour les services de police, le même effectif que l'an passé avait été déployé avec la présence de policiers de la Bac, brigade canine, Sûreté départementale et divisions de quartier appuyés par des renforts de la CRS 30 de Chatel près de Metz. 

Selon les chiffres officiels, la police a effectué 8 interpellations pour ivresse publique manifeste et 4 gardes à vue pour des personnes alcoolisées impliquées dans des faits d'outrages, rébellion, violences contre autorité contre personnes détentrice de l'autorité publique. En revanche, cette année aucun blessé parmi les forces de l'ordre n'est à déplorer.

Un bilan positif dont s'est félicité Gérard Kointz, directeur adjoint de la DDSP 54, soulignant une collaboration fructueuse de la police nationale avec la police municipale, mais également du partenariat avec S.0.S Médecin qui a permis au commissariat de bénéficier de la présence d'un médecin dans les locaux de l'hôtel de ville de 20 heures à 2 heures permettant aux policiers d'obtenir des certificats de non-hospitalisation sans se déplacer à l'hôpital central. À Nancy, la musique a cessé à 23h, un horaire respecté par tous alors que certains fêtards ont rejoint les terrasses de cafés jusqu'à deux heures du matin, et ce « sans débordement » a conclu Gérard Kointz. 

 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV