août 22, 2019

Nancy : mise en garde de la police concernant les fausses déclarations de vol de portable

Nancy- La police Nancéienne met en garde contre les fausses déclarations de vol de téléphone portable, des faits en nette hausse depuis le début de l'année 2015...

PoliceBrassard

La méthode serait de plus en plus courante dans toute la France, à Nancy onze faits de fausses déclarations avérées de vol de téléphone portable ont été recensés par la police depuis le début de l’année 2015. Un constat dressé par la Brigade des violences urbaines en charge des enquêtes qui a mis au jour près d'une dizaine de fausses déclarations ainsi que des escroqueries aux assurances. Des faits établis qui ont permis aux services de police de placer deux personnes en garde à vue.

Des fausses déclarations prises à la légère par les plaignants qui pourtant peuvent coûter cher. La dénonciation mensongère d’un délit peut entraîner jusqu’à 7500 € d’amende et 6 mois de prison et une infraction accompagnée d’une escroquerie à l’assurance, peut être punie d'une peine de 5 ans de prison et 375 000 € d’amende, rappelle ce mercredi la police de Nancy. Principalement concernés par ces infractions, les jeunes majeurs, guidés par leur intérêt pour les smartphones les plus tendance. Le mode opératoire observé est souvent le même, ils prétendent s’être fait agresser au centre-ville par-derrière, rendant impossible pour les prétendues victimes de reconnaître leurs agresseurs. La police tient à mettre en garde contre ces pratiques qui lui fait perdre un temps précieux et rappelle qu’elle peut réquisitionner les opérateurs pour surveiller l’activité du téléphone portable et établir les faits.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV