avril 24, 2019

Nancy : Bertrand Masson consterné par les propos de Laurent Hénart

Nancy- À une semaine de la consultation des Lorrains concernant le projet de la gare de Vandières, le débat s'anime notamment à Nancy entre le maire et l'opposition.

tgv pos

Dans moins d'une semaine, les Lorrains sont appelés à se prononcer sur le projet de gare d'interconnexion TER/TGV de Vandières, et le débat s'anime entre les pros-Vandières et les partisans du « non ». Un camp dans lequel on trouve Laurent Hénart, maire de Nancy qui s'est exprimé samedi dans le quotidien régional et visiblement ses propos n'ont pas été appréciés dans le camp d'en face.

Dans un communiqué de presse, Bertrand Masson, leader de la Gauche municipale et premier secrétaire fédéral du PS 54 a tenu à exprimer sa « consternation devant la faiblesse des arguments des partisans du non, au premier rang duquel le maire de Nancy, président du parti radical. » Ainsi l'élu socialiste se demande comment le maire de Nancy « peut-il tout à la fois avoir marché à Paris le 11 janvier dernier pour dire son attachement à la démocratie et déclarer dans la presse que ce scrutin est « toxique pour la démocratie » alors qu’il est prévu par une loi de 2004 qui a été proposée par un gouvernement dont il était membre ? » mais aussi « tout faire pour qu’à Nancy l’abstention soit massive en regroupant tous les bureaux de la ville dans un seul lieu, à l’hôtel de ville ? »

Selon Bertrand Masson, la droite locale « incarnée par Nadine Morano et Laurent Hénart » essaie « de faire diversion » un comportement qu'il juge « scandaleux et immoral. » D'autant que selon le patron de la Gauche, les arguments des opposants manquent de justesse. La gare de Vandières menace les dessertes directes entre Nancy et Paris ? Faux, rétorque Bertrand Masson qui ajoute « le président de la SNCF a écrit par deux fois que ces liaisons étaient garanties. » Avec 120 millions d'Euros, coût de la gare de Vandières, le doublement de l'A31 pourrait être fait ? Impossible selon le premier secrétaire fédéral du PS 54 car « le financement acquis de Vandières, grâce à Christian Eckert, ne peut être consacré qu’à Vandières. »  Pour rappel, la consultation des Lorrains concernant la gare de Vandières aura lieu le 1er février soit dimanche prochain...

 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV