août 23, 2019

Grand Hôtel de la Reine Nancy : l'opposition satisfaite et vigilante

Nancy- Suite à l'annonce de la fin de la bataille juridique entre le groupe Ferré et la ville de Nancy concernant le Grand Hôtel de la Reine, l'opposition municipale par la voie de son président Bertrand Masson exprime sa satisfaction tout en demandant des garanties.
PlaceStan-GrandHotelOpera

Lundi matin la ville de Nancy et le groupe Ferré ont annoncé leur réconciliation après six ans de bataille juridique concernant l'exploitation du Grand Hôtel de la Reine (Article du 19 janvier 2015). Un rapprochement qui s'accompagne également d'un projet d'agrandissement du célèbre établissement de la place Stanislas. Dans un communiqué, Bertrand Masson, président du groupe d'opposition au conseil municipal de Nancy a fait part de sa satisfaction « Il était devenu indispensable de mettre un terme à ce conflit qui avait fini par mettre en péril le devenir de cet équipement hôtelier majeur pour notre territoire. » Pour la Gauche, cette réconciliation « doit permettre en premier lieu de garantir la pérennité de l'emploi de l'ensemble des personnels de cet établissement. »

Pour autant Bertrand Masson appelle à la vigilance « il nous paraît déterminant que le nouveau contrat liant la ville au groupe Ferré apporte toutes les garanties juridiques nécessaires pour préserver les intérêts de notre collectivité et engager les travaux indispensables au développement de cet hôtel. » Enfin, selon l'opposition, il est important que Nancy puisse « proposer à ses visiteurs une offre hôtelière diversifiée et de qualité, notamment pour accompagner le lancement du nouveau Centre des Congrès. » 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV