avril 20, 2019

« Nancy en mouvement » : propreté, sécurité, santé, les sujets qui intéressent les Nancéiens !

Nancy- « Les états généraux pour Nancy » initiés en août 2014 dans le cadre de l’opération « Nancy en mouvement » va s’achever dans quelques jours, l’heure est donc aux premiers éléments de bilan à la mairie de Nancy. 
villedenancycrediticicnancy
Les états généraux pour Nancy s'achèvent cette semaine - crédit photo www ici c nancy fr

Fixer le cap de l’action municipale avec les habitants et refondre la démocratie de proximité, deux objectifs pour lesquels les Nancéiens ont été invités pendant plusieurs mois à s’exprimer dans le cadre des États généraux baptisés « Nancy en mouvement ». La consultation qui a duré six mois s’achève cette semaine et a permis de mobiliser la ville et aux Nancéiens de prendre la parole, à travers plus de 120 rendez-vous et près de 8000 personnes rencontrées. À l’occasion de la fin de cette période de consultation à grande échelle, le maire de Nancy a dévoilé ce mardi lors d'une conférence de presse en présence de son équipe, les premiers éléments de bilan de cette consultation à grande échelle dans la cité ducale tissée de rencontres avec les habitants, les entrepreneurs ou encore le milieu associatif... « L’idée ce n’est pas de créer des outils, mais de les ouvrir et les renforcer.(...) d’amener aux élus ce qui n’était pas forcément dans le programme » a estimé Laurent Hénart. Une opération rythmée aussi avec des évènements plutôt insolites comme celui de la fameuse traversée de Nancy en septembre 2014 qui avait proposé aux Nancéiens une présence politique et administrative ininterrompue et itinérante sur l’espace public pendant 7 jours / 7 nuits, une manifestation caractérisée par la présence de lits installés dans la rue. 

Propreté, Sécurité , santé, loisirs, patrimoine ... 

En six mois d’échanges, de nombreuses contributions, doléances et réflexions ont été formulées par les Nancéiens sur des sujets du quotidien, ont indiqué les membres de l’équipe de Nancy en mouvement. Selon Laurent Hénart, le thème de la propreté a suscité un large intérêt des Nancéiens, agrémenté parfois de pistes de réflexion comme celle de certains riverains de réduire de 3 à 2 la collecte des déchets sur certains quartiers afin de favoriser des économies utiles dans d’autres domaines. La question de la sécurité à Nancy n’a pas été éludée, « J'ai trouvé que sur les questions de sécurité les gens étaient plus mesurés paradoxalement, ils en veulent plus évidemment, ils veulent se sentir plus en sécurité, mais je trouvais qu’ils avaient de la retenue, ils ne demandent pas forcément plus de présence policière, des caméras partout. Dans l’échange, il y avait un vrai débat » a souligné le maire de Nancy. D’ailleurs sur le sujet, la municipalité envisagerait de reprendre des consultations de quartier dès le printemps dans l’objectif  que « le plan de vidéosurveillance à Nancy soit bâti avec les habitants dans les quartiers ». La santé est également un élément important de ce premier bilan de l’opération et a fréquemment été abordé lors les réunions de quartier, les Nancéiens souhaitent notamment des professionnels de santé dans leurs quartiers a précisé le maire de Nancy.

Des projets et des pistes pour les habitants

Cette vaste consultation des Nancéiens a permis aussi pour les élus et agents de l’équipe municipale de Nancy en mouvement , de rencontrer des amateurs de Culture urbaine à savoir des pratiquants de BMX, de roller ou encore des sports de glisse qui ont fait part de leur besoin d’une structure ouverte et aménagée pour la pratique de ce sport. Une rencontre qui a impulsé un projet de création situé sur l’esplanade Cuenot proche du stade Matter... C’est en effet à cet endroit, que la ville de Nancy projette de réaliser « quatre espaces de vie publique », deux dédiés au sport de glisse de plein air (BMX, rollers, skate), un autre dédié aux familles (petite enfance) et enfin un dernier dédié aux animaux. Autre projet lié au patrimoine, le Mémorial Désilles, que la ville de Nancy désire mettre en lumière et restaurer tout en ajoutant le nom des Nancéiens morts pour la France, car Nancy ne dispose d’aucun monument aux morts liés aux deux grandes guerres a regretté le Maire de la cité ducale. 

Autre idée liée à l’aménagement du territoire, Laurent Hénart examine la possibilité de mener une réflexion sur le futur de la Place Carnot et le cours Léopold en associant les compétences universitaires de l’école d’architecture de Nancy qui dispose d’un laboratoire de recherche et d’une filière spécifique liée au patrimoine pour envisager des aménagements possibles. Prochaines étapes, en janvier et février avec la rédaction des statuts avec le Conseil des Sages (une centaine de volontaires issus des ateliers de Vie de quartier ou inscrits par internet), le Projet de Ville qui interviendra le 23 février 2015 au Conseil Municipal, puis le conseil municipal programmé au mois d’avril qui permettra de valider les futurs conseils de quartier pour une mise en œuvre en mai et ainsi être opérationnel avant l’été. 

C'est nouveau !

Nancy EN DIRECT 24 heures/24 et 7 jours / 7

Depuis le lundi 15 décembre, le service "Nancy en Direct" propose de prendre en charge les demandes d'interventions des Nancéiens sur l'espace public en matière de dégradations, propreté, stationnement, espaces verts, tags tout au long de la semaine. 

 

Deux outils sont mis à disposition  : 

=> un téléphone : 03.83.350 350

=> Un couriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV