juin 18, 2019

Nancy : Un nouveau jardin éphémère au « paysage fortifié »

Depuis maintenant 11 ans, chaque année, à compter du mois d’octobre une véritable course contre la montre s’engage pour le service des parcs et jardins de Nancy dans la préparation d’une manifestation phare « le jardin éphémère ». Cette année, elle aura pour thème « 1914, paysage fortifié » et se cristallisera autour de tableaux inspirés de la Grande Guerre.
JardinsEphemeres1
photo d'archives Pierre Rolin / www ici c nancy fr

On ne le présente plus, le jardin éphémère de Nancy a acquis depuis des années ses lettres de noblesse par ses créations végétales et paysagères exceptionnelles installées sur l’une des places les plus belles au monde : la place Stanislas. Chaque année, les visiteurs de tous âges, curieux et contemplatifs aiment s’évader dans les allées de ce jardin urbain et admirer des végétaux parfois oubliés. Mais au-delà de l’aspect purement esthétique, le jardin éphémère est également et surtout un moyen de conter une histoire et de livrer par les végétaux ou par un subtil aménagement de nombreux messages et anecdotes. Cette année, à l’occasion du centenaire de la Grande Guerre, le jardin éphémère rendra un hommage aux soldats par le biais du thème « 1914, paysage fortifié » inspiré du Fort de Villey-le-Sec situé en Meurthe-et-Moselle et sera composé de différents tableaux afin de rythmer l’échappée des visiteurs au gré des symboles. 

"1914, paysage fortifié", un voyage dans le temps

Pour donner vie à ce jardin et élaborer un plan, la solide équipe de Pierre Didierjean, dans laquelle font partie paysagistes, jardiniers ou encore géomètre et architecte, a d’abord repensé les symboles de la Grande Guerre pour les traduire et les matérialiser par des végétaux et des installations.

L’un des éléments phares de cette thématique 2014 , sera « la sphère » nous dévoile, Pierre Didierjean, directeur des parcs et jardins de Nancy. Des sphères "boulets de canon" déclinées en végétaux sous la forme de buis, d’arbres fruitiers taillés en conséquence. On retrouvera dans ce 11e jardin éphémère, les vastes espaces de la campagne réduits sous la forme de bottes de foin, les coquelicots, emblème des Anglais, le bleuet celui des français. Du côté des installations, les visiteurs découvriront des tranchées verticales, « on n’a pas pu creuser la place Stanislas » s’amuse Pierre Didierjean, mais également des pieds de vigne et des bancs conçus avec des bouteilles vides de Bourgogne (après les fameux bancs-buches et bancs-pailles qui avaient rencontré un franc succès lors des précédentes éditions) pour rappeler que le soldat aimait boire. Enfin, l’entrée au jardin éphémère se fera sous un jet d’eau pour symboliser le jet des canons... Un jardin qui sera à découvrir à partir du 27 septembre au 2 novembre 2014.  

=> À REGARDER : notre interview pour tout savoir sur cette 11ème édition.


Tout savoir sur le jardin éphémère 2014 de Nancy par ici-c-nancy

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV