octobre 15, 2019

Nancy en mouvement, les Nancéiens ont la parole

Nancy- C'est parti pour les États généraux pour Nancy qui débutent aujourd'hui par l'installation d'un conseil des sages... 
nancy.placeStan3
photo d'archives crédit www ici c nancy fr

 

 

Promesse de campagne de Laurent Hénart, les États généraux pour Nancy débutent officiellement aujourd'hui pour six mois de consultation citoyenne, sous le nom évocateur de « Nancy en mouvement ». L'opération a été présentée mercredi par le maire accompagné de sa première adjointe, Sylvie Petiot et de Sophie Mayeux, adjointe au maire déléguée à la démocratie participative et citoyenneté. Le successeur d'André Rossinot a qualifié ce lancement comme « l'heure de la parole tenue » dans un contexte politique national très difficile favorisant une abstention importante comme celle constatée lors des récentes élections européennes. Pour inverser la tendance, Laurent Hénart ambitionne avec Nancy en Mouvement de « mobiliser la ville » et invite les Nancéiens à prendre la parole « pour un temps de débat citoyen, pour définir la voie » à prendre pour les six prochaines années.

Expliquer la baisse des dotations de l'État

En charge de l'opération, Sophie Mayeux a présenté l'organisation de Nancy en mouvement avec notamment la création de deux instances, un conseil des sages qui sera installé ce soir au Musée des Beaux-Arts  et qui réunira les personnes engagées dans les précédents ateliers de vie de quartier avec la mission de proposer des évolutions dans le domaine de la démocratie de proximité et donc de réfléchir aux futures instances de proximité. Des ateliers des finances seront également organisés en novembre pour expliquer aux Nancéiens l'impact de la baisse des dotations de l'État sur le budget de la ville, mais aussi de leur faire comprendre que la situation est difficile et que l'heure n'est pas au gaspillage de l'argent public. Selon Laurent Hénart, l'idée est également de « faire d'une contrariété une opportunité » en trouvant notamment de nouvelles solutions de faire les choses. 

Un site internet crée spécialement pour l'occasion

Mais l'objet principal de ces états généraux pour Nancy est de donner la parole aux Nancéiens pour élaborer un projet de ville, sur la base du programme présenté par Laurent Hénart lors de la campagne des municipales. Une période à laquelle est repris le concept des débats Cartes sur table qui proposeront aux Nancéiens d'échanger sur un thème donné lors de débats animés par un journaliste en présence d'un témoin neutre. Ainsi pour le premier débat Cartes sur Table qui se déroulera le mardi 24 juin avec comme sujet « Nancy solidaire », le Père Pedro Opeka, religieux qui lutte contre la pauvreté à Madagascar, sera présent pour livrer son témoignage. Autre façon de dialoguer, les rencontres de quartier qui amèneront le maire et les élus délégués à parler de la vie quotidienne avec les habitants, sans oublier des visites projet dans les entreprises, associations et établissements publics « pour accompagner les acteurs de la vie socio-économique nancéienne. » Enfin, une plateforme participative a été mise en place sous la forme d'un site web www.nancyenmouvement.fr, crée par le service communication de la ville, mais aussi sur les réseaux sociaux avec le hastag #nancymouv afin de permettre aux Nancéiens de s'exprimer sur les thèmes mis en débats et de poser des questions. Dans six mois, en décembre 2014, les États généraux pour Nancy prendront fin, il sera alors temps de faire une synthèse de touts ces temps de parole et d'élaborer un projet de ville qui sera présenté et soumis au vote du conseil municipal en mars 2015 « notre feuille de route pour les six années à venir » a précisé Laurent Hénart qui promet également plusieurs points d'étape durant le prochain semestre pour faire le point sur le déroulement et les contributions reçues lors de ces États généraux, la parole vous est donnée, profitez-en !

 
Agenda
 

- Vendredi 20 juin à 18h30: Musée des Beaux Arts, installation du conseil des sages

- Mardi 24 juin à 18h30: Grand Hall de la médiathèque, premier débat cartes sur table sur le thème » Nancy Solidaire « avec la présence et le témoignage du Père Pedro Opeka. Entrée libre mercredi 2 juillet à 18h30: École d'architecture, second débat Cartes sur Table sur le thème » éducation et épanouissement ». Entrée libre.

- 10 rencontres de quartiers d'ici au 15 juillet.

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV