avril 19, 2019

Municipales 2014 Nancy: Hénart sort vainqueur du questionnaire Gabet

Nancy- Denis Gabet tête de liste de Nancy Ville Humaine a rendu publiques les réponses de Laurent Hénart et Mathieu Klein à ses questions...
Hoteldeville.drapeau
credit www ici c nancy

Denis Gabet avait convoqué la presse lundi pour rendre publiques les réponses de Laurent Hénart et de Mathieu Klein à ses trois questions pour " éclairer les électeurs de Nancy Ville Humaine pour le second tour. "

À la première question qui était de savoir si les deux candidats étaient prêts à inscrire dans le contrat éducatif territorial une clause pour dire que les écoles de Nancy sont des lieux uniquement de transmission de savoir où l'idéologie et les associations militantes n'ont pas leur place, aucun des deux ne s'est engagé à inscrire cette clause. Cependant, Denis Gabet a préféré la réponse donnée par Laurent Hénart qui a répondu que les parents étaient les premiers éducateurs des enfants rappelant qu’aucun prosélytisme ne peut être toléré à l’école et que la mairie est responsable du périscolaire où aucune idéologie n’a sa place alors que Mathieu Klein a indiqué que sa démarche s’inscrira dans le code de l’éducation. 

Sur le thème de la famille et l’idée de faire de Nancy la ville amie des familles, Laurent Hénart a accepté l’idée de prolonger le concept à la famille après Nancy Ville amie des enfants et des seniors. Selon Denis Gabet, Mathieu Klein a éludé la question avec la précision émanant de Nicole Creusot que bien sûr son équipe était amie des familles. Dans le même thème, la tête de liste Nancy Ville Humaine a également demandé aux deux finalistes s’ils étaient prêts à soutenir l’association Cap Mariage définit par Denis Gabet comme une structure de formation pour les couples qui vont se marier et avoir des enfants, sur cette association les deux finalistes ont eu la même réponse à savoir qu’ils étudieraient la demande de subventions comme ils le feraient pour les autres structures. 

Enfin, Denis Gabet a demandé à Laurent Hénart et Mathieu Klein s’ils condamnaient les actes de diffamations dont a été victime la liste Nancy Ville Humaine. Le candidat UDI-UMP-MoDem a condamné ces actes alors que Mathieu Klein a rappelé le principe que la stigmatisation est incompatible avec l’égalité républicaine et les libertés publiques « moins engageant que Laurent Hénart » a estimé Denis Gabet. Pour autant en conclusion, ce dernier n’a pas tenu à se prononcer clairement faisant juste remarquer qu’un candidat s’engageait plus que l’autre tout en excluant de rendre public son vote de dimanche prochain se cachant derrière « le secret de l’isoloir » plutôt un secret de polichinelle... 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV