août 20, 2019

Municipales 2014 Nancy: Le tribunal administratif rejette la requête de Frank-Olivier Potier

Nancy- Le tribunal administratif de Nancy a rejeté la requête de référé déposée par Frank-Olivier Potier

mairie nancy

La décision est donc finalement tombée ce samedi alors qu'elle était attendue plutôt lundi. Le tribunal administratif a décidé de rejeter la requête de référé déposée jeudi par Frank-Olivier Potier qui avait relevé quelques anomalies sur la liste de Pierre Ducarne. Le juge des référés a estimé que la requête n'était pas recevable et donc la demande de suspension de la liste Front National pas fondée ne se prononçant pas sur les arguments du candidat Potier estimant notamment que cela relève plutôt de la compétence du juge de l'élection « les décisions d'enregistrement des candidatures constituant des décisions préliminaires aux opérations électorales dont elles ne sont pas détachables. »

Frank-Olivier Potier persiste

Dans un communiqué de presse, Frank-Olivier Potier déclare avoir « pris acte de la décision du juge des référés du tribunal administratif », mais persiste exprimant ses doutes quant à la régularité de la composition de la liste FN. La tête de liste Nancy 2014.eu rappelle d'ailleurs les anomalies relevées sur la liste de Pierre Ducarne « trois membres de cette liste n'ont pas signé le formulaire de candidature (en contradiction avec l'article 265 du code électoral), ce qui conduit à s'interroger sur la réalité de leur consentement ; les déclarations de candidature de 20 colistiers semblent avoir été modifiées unilatéralement par la tête de liste (candidature au conseil communautaire) ; un candidat est inéligible au titre de l'article 231 du code électoral. »

Selon Frank-Olivier Potier, « le Front National se fait fort de combattre le système, mais c'est pourtant les mêmes méthodes qui lui permettent d'exister » accusant le parti de Marine Le Pen de « récupération, incantation et victimisation » des pratiques et des propos qu'il juge « détestables » et d'annoncer son « refus d'être complice de ces tricheries. » En conclusion, le candidat sans étiquette déclare poursuivre son action politique « dans le respect des citoyens et du droit. »

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV