décembre 14, 2019

Municipales Nancy 2014: Bora Yilmaz présente sa liste « Osons la Gauche »

Nancy- Le candidat Front de Gauche Bora Yilmaz a dévoilé samedi le nom de ses 54 colistiers... 
yilmaz-liste
Les 54 colistiers de Bora Yilmaz - www ici c nancy fr

Samedi en fin de journée, quelques heures après son confrère Denis Gabet enseignant comme lui, Bora Yilmaz a présenté la liste qu'il mènera en mars prochain sous l'égide du Front de Gauche qui a donc décidé de partir seul et sans le Parti communiste qui s'est rallié à Mathieu Klein. Une présentation effectuée dans un établissement nommé « La fabrique » une micro-brasserie qui selon la tête de site correspond parfaitement au projet politique de son équipe qui veut relocaliser la production et favoriser les circuits courts. Bora Yilmaz a présenté un à un ses 54 colistiers d'une liste nommée « Osons la Gauche » initiée par le Front de Gauche, mais progressivement « ouverte et élargie à des militants de toutes les sensibilités de la gauche, mais aussi à des militants associatifs et syndicaux et à des citoyens responsables et engagés » selon la tête d'une liste composée de personnes issues d'horizons professionnels différents, de l'éducation en passant par le commerce, le monde associatif ou encore des retraités et des étudiants.

Au contraire de ses adversaires, Bora Yilmaz n'a pas voulu parler d'une liste à l'image des Nancéiens « aucune liste ne peut prétendre être à l'image de la société à Nancy comme ailleurs » a jugé le professeur d'économie qui préfère parler d'une liste « à l'image des Nancéiens qui luttent. ». Autre démarcation par rapport aux autres listes, Bora Yilmaz assume l'appartenance à un camp, considérée comme le ciment de son équipe « nous sommes tous de gauche, nous le disons haut et fort au contraire des ceux qui se déclarent sans étiquette, au-delà des clivages, nous sommes liés par la gauche et ses valeurs »  avec l'ambition de lui redonner des couleurs et de la décomplexer. Une gauche représentée par plusieurs courants dans la liste « Osons la Gauche » qui ont pu chacun s'exprimer. Ainsi si Nordine Jouira pour le parti de gauche veut mettre dehors « Rossinot et ses clones » et montrer son ras-le-bol « de la politique d'austérité de François Hollande » Pierre Christophe, militant EELV, préfère « redonner espoir aux gens. » Pour le mouvement Ensemble, Catherine Cluzeau souhaite proposer aux Nancéiens « une vraie alternative à gauche » après trente années de règne André Rossinot. De son côté, Michel Simonin, représentant local du mouvement décroissant a présenté quelques idées communes avec le front de gauche parmi lesquelles la gratuité des transports ou encore créer des villages dans la ville pour justifier la présence de son mouvement dans la liste de Bora Yilmaz. Miltante féministe, Michèle Clément a logiquement souhaité que la cause des femmes ne soit pas oubliée dans ses municipales tandis que Morand Perrin pour la gauche unitaire souhaite avant tout « protéger les populations contre la politique actuelle d'austérité » alors que Joel Loparelli place sa priorité « vers les plus pauvres et les étrangers. » Enfin le communiste Jean-Henri Egloffe s'est félicité que cette liste « Osons la Gauche » présente un programme « réellement de gauche. »  

Quelques infos sur la liste:

46 ans de moyenne d'âge

La moyenne d'âge de la liste est de 46 ans, la plus jeune des listes déclarées à ce jour, elle est même de 36 ans dans les dix premiers de la liste. Le plus jeune de l'équipe a 22 ans, il s'agit de Jean-Baptiste Bourdellon étudiant, quant au doyen de l'équipe, c'est une femme de 74 ans, Madame Evelyne Ovadia retraitée et militante associative.

Plusieurs mouvements de gauche présents

Bora Yilmaz n'avait pas fait dans les cachotteries en annonçant depuis quelque temps sa numéro deux en la personne d'Amandine Villefranche et son numéro trois Nordine Jouira tous les deux membres du parti de gauche. Au quatrième rang, Catherine Cluzeau représente Ensemble, mouvement interne au Front de Gauche. Fâché avec EELV, Pierre Christophe est à la cinquième position, Louise Bonneau pour la gauche unitaire est à la 6e place. Représentant du mouvement des décroissants (EPOC) Michel Simonin est en 9e position.

Toute la liste de Bora Yilmaz à découvrir ci-dessous... 

 

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV