avril 20, 2019

Municipales 2014 Nancy : Denis Gabet dévoile sa liste « Nancy Ville Humaine »

Nancy- Deuxième candidat sans étiquette des municipales à Nancy, Denis Gabet a présenté samedi sa liste « Nancy Ville Humaine ».

gabet-liste

Après, dans l'ordre d'apparition à l'écran, Laurent Hénart, Mathieu Klein et Frank-Olivier Potier, Denis Gabet a présenté samedi sa liste « Nancy Ville humaine », une aventure commencée en septembre dernier et née des manifestations contre le mariage pour tous au printemps 2013. Une présentation effectuée dans un établissement de la rue Mazagran, dans lequel d'ailleurs ont été organisés plusieurs cafés-citoyen de la présente liste. Denis Gabet, qui comme ses colistiers réunis devant lui, portait un tee-shirt estampillé « Nancy Ville Humaine » a délivré quelques mots concernant cette liste qualifiée de « belle » notamment par rapport à ses compétences « nous n'avons pas à rougir vis-à-vis des grands partis politiques », mais aussi pour le sens de son engagement « pour les Nancéiens. » Le professeur de Mathématiques a également estimé que la présence de sa liste « Nancy ville humaine » permet un vrai choix aux Nancéiens en tout cas différent « des partis politiques égaux et des égos. » Une équipe composée notamment de nombreux enseignants et parmi laquelle aucun colistier n'est encarté à un parti politique « tous issu de la société civile » et novice dans une campagne municipale ce qui donne selon Denis Gabet « une liberté extraordinaire. » Avec la volonté affichée de ne pas être classé dans un camp, la tête de liste a énuméré les fondamentaux de son équipe que sont la famille, l'écologie, l'esprit d'initiative et la solidarité, des valeurs considérées de droite ou de gauche selon le cliché en vigueur.

15 % au soir du premier tour...

Concernant les critiques des hommes en place, Denis Gabet a ciblé le tramway de la ligne 1 qualifié de « choix dramatique avec un coût énorme d'investissement, mais aussi de maintenance et de renouvellement dans 10 ans » un choix fait « par des hommes qui ont soi-disant une grande expérience politique.» Organisateur récemment d'une conférence de Farida Belghoul dans le Grand Nancy sur la théorie du genre à l'école, Denis Gabet a mis en garde ceux qui « voudraient diffuser certaines idéologies à l'école tout en s'en défendant et en s'en cachant.» La tête de liste qui veut « renouveler la vie politique locale sclérosée et prisonnière d'un système clientéliste » fait preuve d'une confiance sans bornes annonçant pouvoir faire « plus de 15 % au soir du premier tour.» En ce qui concerne le deuxième tour, motus, Denis Gabet assure ne pas y penser. Pour autant, il déclare ne pas avoir envie de travailler avec Mathieu Klein avec lequel une entrevue récente a mal commencé selon Denis Gabet « il a attaqué notre conversation par un sujet polémique (NDLR: Sur la théorie du genre à l'école), m'accusant d'avoir franchi la ligne jaune. » Plus surprenant ses mots envers Bora Yilmaz, tête de liste du Front de Gauche qu'il déclare apprécier « un vrai militant très cohérent.» Enfin, la tête de liste « Nancy ville humaine »  a certifié que sa campagne ne couterait pas un euro aux Nancéiens en cas de score à plus de 5%, car étant financée exclusivement par les dons. 

Quelques infos sur la liste:

51 ans de moyenne d'âge

La moyenne d'âge est de 51,1 ans. La doyenne de la liste a 91 ans, il s'agit d'Élisabeth Nicod, assistante sociale à la retraite, le plus jeune a 21 ans, Arthur Rousse, il est étudiant à l'institut de statistiques. Parmi les 5 listes déclarées, « Nancy Ville Humaine » est celle qui a la moyenne d'âge la plus élevée.  

Un trio qui mène la barque

Denis Gabet n'a pas initié seul cette équipe, Tiphaine de Saint-Germain et Laurent Hennequin sont aussi à l'origine de cette aventure, c'est donc logiquement qu'on retrouve ces deux personnes à la 2e et 3e position. 

Toute la liste de Denis Gabet à découvrir ci-dessous...

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV